Accueil / Questembert Communauté / Village préféré. Stéphane Bern : « une belle aubaine pour Rochefort-en-Terre »

Questembert Communauté

Publié le 15 juin 2017

Village préféré. Stéphane Bern : « une belle aubaine pour Rochefort-en-Terre »

Le plateau du « Village Préféré des Français » prend place ce mardi 13 juin dans les ruelles de Rochefort-en-terre. Cette année pour Stéphane Bern et son équipe, les règles du jeu ont changées. En effet, le présentateur a choisi de revenir pour la troisième fois dans le village élu l’an dernier au côté des représentants des villages qui concourent pour le village préféré des Français 2017.

Le Bagad de Lann-Bihouë et l’interview de Stéphane Bern en vidéo :

La réaction de Delphine Wespiser

Les téléspectateurs se sont mobilisés en masse afin d’élire leur destination de rêve en France. C’est le village de Kaysersberg dans le Haut-Rhin en Alsace qui est mis à l’honneur cette année. Un village représenté par la très célèbre Delphine Wespiser, Miss Alsace 2011 et Miss France 2012. Nous la retrouvons en fin de soirée très émue par ce prix : « Au-delà d’être une victoire personnelle, ce prix n’est pas seulement pour Kaysersberg, il est surtout pour toute la région alsacienne. » Une région, qui tout comme la Bretagne, connait bien des stéréotypes « Nos choucroutes sont vraiment bonnes, mais nous ne mangeons pas que ça » fait-elle remarquer en souriant. « C’est vrai que nous sommes peut-être un peu différent, mais l’histoire a fait ce que nous sommes aujourd’hui et j’en suis très fière » s’exclame-t-elle. Par ce prix, elle va pouvoir faire comprendre aux plus curieux pourquoi elle à cet amour inconditionnel pour Kaysersberg et l’Alsace. Certains nous dirons même : « Entre la Bretagne et l’Alsace, il n’y a que la France qui les séparent », « nous avons nos caractères propres » ajoute une spectatrice. L’Alsace n’a pas fini de faire parler d’elle après cette approbation nationale qui peut faire décoller le tourisme en Alsace, comme cela a été  le cas pour Rochefort-en-terre.

Le Bagad de Lann-Bihoué à l’honneur

Cette soirée fut rythmée par le célèbre Bagad de Lann-Bihoué. Il a fait le bonheur des petits et grands : « nous avons l’habitude de les voir à la télé et là ils sont à quelques pas de nous », raconte un spectateur. Le Major Renard à la tête du Bagad exprime sa joie de jouer sur la Place du Puit : « c’est mythique ». Ayant déjà travaillé de nombreuses fois avec Morgane Production, il lui paraissait normal de se joindre aux festivités « c’est un lien fort entre le Breton et le bagad qu’il nous paraissait normal de montrer ». Le groupe de marins a pu donner du ton pendant 3min30 avec des morceaux tels qu’« Azerty » : « C’est une occasion pour le village de mettre une fois de plus en valeur l’architecture bretonne devant le monde entier ». Ces trente professionnels s’engagent et trouvent le moyen de vivre de leur passion afin de la partager avec la population. Mais ce n’est pas pour autant que cette année il aurait voté pour Moncontour, arrivé à la 5e place « Lourmarin, dans le Vaucluse dévoile tout le charme de la Provence. Mais il s’agit aussi de souvenirs important que j’ai pu vivre là-bas dans la Marine. » Il ajoute même, avec un brin d’humour, « quand on prévoit un barbecue, on est sûr de l’avoir ».

Pour cet événement, près de 500 personnes se sont déplacées alors que mille étaient attendus. Une petite déception pour les commerçants : « Il suffisait de communiquer davantage, il y aurait eu largement 30 000 personnes. A Noël, près de 15 000 personnes se déplacent ici, alors qu’il n’y a pas Stéphane Bern. » En effet, la préfecture a préféré garder le secret jusqu’au dernier moment afin d’éviter les mouvements de foule. Pourtant, un écran géant était prévu dans la cours du château au cas où la rue du Puit serait complète. Seule une quinzaine de personnes y auront pris place lors de la soirée. Mais, les commerçants ne manquent pas d’ajouter qu’il s’agit tout de même d’une deuxième victoire pour Rochefort-en-terre, qui ne voit pas sa notoriété tomber. Au contraire cet événement est un nouveau « coup de pub » qui devrait faire sentir ses effets sur l’économie locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires