Accueil / Oust à Brocéliande / Missiriac. Législatives : Paul Molac, sa réaction et la fête

Oust à Brocéliande

Publié le 11 juin 2017

Missiriac. Législatives : Paul Molac, sa réaction et la fête

Paul Molac élu au premier tour. C’est l’info qui circulait depuis quelques temps dans la 4è circonscription, mais que l’intéressé préférait relativiser. « Au premier tour, ça me parait difficile. Je pense être autour de 39/40% », nous répondait-il. Mais dans les coulisses, parmi ses proches, cette perspective s’imposait au fil des jours. « A mon avis, dimanche soir, c’est plié… », avouait un de ses soutiens il y a quelques jours.

Et c’est chose faites. Paul Molac est même l’un des trois seuls députés élus au premier tour en France

Paul Molac n’a jamais surestimé ses chances. Et il a joué à fond la carte du terrain. « Comme son prédécesseur (ndlr: Loïc Bouvard), mais lui c’est puissance 10 », constatait un élu. La proximité, le contact, voila ce qui a rendu Paul Molac incontournable. D’autant que ce n’est pas une stratégie opportuniste. C’est le travail qu’il a fait sur le terrain, au jour le jour, souvent dans l’ombre. On le croisait dans une soirée, racontant en bras de chemise des histoires en gallo, entonnant des chansons du terroir, faisant vibrer les parquets au son des danses bretonnes…

Un vrai travail de marathonien, plaidant la cause de la ruralité, du pays, de l’identité bretonne ou gallèse, pourfendant l’inhumanité de la machine administrative, dénonçant les plateformes téléphoniques qui éloignent le citoyen de l’administration… Jusqu’au bout, Paul Molac est resté fidèle à cette ligne de conduite.

Lundi dernier, il était présent sur le marché de Questembert. Pas pour distribuer des tracts, mais pour… faire ses courses! Le spectacle était saisissant de voir les clients du marché venir saluer « Paul ». Pas question pour autant de lâcher du mou dans la dernière ligne droite. Omniprésent, le candidat sortant. Fort de son titre, il n’a pas raté une remise de coupe, une inauguration. Ce dimanche matin, Paul Molac était au départ du semi-marathon de Ploërmel…

Mais le plus dur est peut-être à venir. Car en ralliant l’étendard de la République en Marche, Paul Molac devra démontrer que ce choix est bien celui qui donne le plus de chances à la vie locale, à la proximité dont il se fait le chantre de trouver sa place dans la révolution politique qui est en marche.

e dimanche soir, c’est à Missiriac que Paul Molac a fêté sa victoire avec ses proches. Dans l’interview qu’il nous a accordé, il analyse sa victoire et mesure la responsabilité que lui fait porter ce résultat.

 

ce dimanche Paul Molac est venu encourager les coureurs du semi-marathon de Ploërmel
Lundi sur le marché de Questembert
A Missiriac,lors d’une réunion publique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires