Accueil / Alice Nardini / ENDURO. Au coeur de la spéciale de Caro

Publié le 12 septembre 2016

ENDURO. Au coeur de la spéciale de Caro

Il y avait de la grogne ce dimanche après-midi parmi les amateurs de sports mécaniques qui suivaient l’enduro de Saint-Martin-sur-Oust. L’enduro, c’est un sport très physique qui demande beaucoup de concentration, d’habileté surtout à haut niveau. Or, ce dimanche un concurrent qui fait justement partie de l’élite régionale s’est distinguée par une attitude bien éloignée de l’esprit motard. En effet le temps canon qu’il a réalisé (une minute de moins au tour) a mis la puce à l’oreille des organisateurs qui ont fini par trouver l’explication. Le dit concurrent se frayait en effet des raccourcis à travers bois. Il a été démasqué mais son comportement n’a pas du tout été apprécié sur le circuit.
A part cet incident, ce 3è enduro a été un véritable succès à mettre au crédit du moto club de l’Oust et des chasseurs de Caro qui ont prêté leur terrain pour que l’une des deux spéciales soit organisée sur l’ancien terrain de moto-cross de Caro. Une initiative qui a réveillé bien des souvenirs et de nombreux spectateurs sont revenus sur le terrain de leur adolescence. « Il y a vingt ans, il y avait moins de végétation. On pouvait voir tout le circuit… », se souvient l’un d’entre eux, mélancolique.
Les fonds de Rambohan ont de nouveau vibré au crépitement aigu des moteurs lancé à plein régime. L’année prochaine, l’enduro devrait partir de Malestroit. Mais c’est une autre histoire…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires