Accueil / Oust à Brocéliande / Porcaro. Balade de la Madone : ils l’ont fait!

Oust à Brocéliande

Publié le 15 août 2016

Porcaro. Balade de la Madone : ils l’ont fait!

Les motards présents à Porcaro ce lundi matin ne se sont donc pas laissés impressionner par l’interdiction de la Madone des motards par la préfecture. En début d’après-midi, ils sont partis sur les routes, sans l’escorte habituelle. « C’est simple, on va partir tous les uns derrière les autres, sur une file. On a tous le circuit de la Madone. On respectera scrupuleusement le code de la route. Nous ne sommes ni plus ni moins que des usagers de la route et les forces de l’ordre nous doivent la sécurité », nous expliquait un des participants à la balade…

Cette affaire marque peut-être au moins un changement dans les rapports entre les motards, l’administration et les forces de l’ordre. Car jusqu’à présent, une sorte de consensus existait entre les gendarmes et notamment les motards de la gendarmerie qui étaient souvent salués le long du trajet de la balade. Ce lundi après-midi, on a pu entendre des qualificatifs peu flatteur fuser à leur passage. Les contrôles effectués ce lundi matin et qui auraient débouché sur de nombreuses sanctions étaient aussi amèrement commentés. Un peu comme si la puissance publique déployait tous ses moyens pour décourager les motards de poursuivre leur rassemblement. « Ils ne nous auront pas », ce panneau qui figurait sur le carénage d’une des motos participants à la balade résume sans doute l’état d’esprit qui règne dans la communauté des motards. Leur révolte est par ailleurs très populaire comme en témoignent des gestes de solidarité du public qui était lui aussi, bien présent sur le tracé du cortège. Des gestes, mais aussi des commentaires sur la décision prise il y a trois jours seulement par la préfecture d’annuler la Madone. « Prendre cette décision au dernier moment, c’est scandaleux. On est train de faire le jeu des terroristes. Et puis pourquoi avoir annulé uniquement la Madone? Pourquoi ne pas avoir annulé le festival interceltique ou bien la fête des jumeaux. Ils ont raison de se battre… », pouvait-on entendre sur le bord de la route.

Le public était donc bien là, lui-aussi pour soutenir les motards, au rond point de Réminiac par exemple, lieu presque incontournable des balades annuelles de la Madone. « Merci encore pour votre accueil… », lance un motard aux patrons du restaurant le Vieux Lierre de Réminiac qui avait sorti ses tables comme tous les ans, tandis que les clients ovationnaient le défilé.

DSC_0039 DSC_0043 DSC_0046 DSC_0053

 

 

1 commentaire "Porcaro. Balade de la Madone : ils l’ont fait!"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires