Le Roc-Saint-André. Mercredi, rendez-vous à la mine

C’était un fleuron du patrimoine industriel du 19è siècle. La mine de la Villeder située au Roc-Saint-André a employé jusqu’à 500 personnes. Des dizaines de tonnes d’étain en ont été extraites jusqu’à sa fermeture en 1904.

Elle est ensuite devenue une ruine, mais la brasserie Lancelot s’y est installée dans une partie des batiments restaurés. En 1989, l’association les Amis de la Villeder s’est créée pour rassembler tous les passionnés de la mine dont le souvenir reste profondément ancré dans la mémoire collective.

L’association s’est réunie en assemblée générale début juillet et a décidé de relancer ses activités, notamment pour mettre en place des cycles de visites régulières et commentées dès 2017. Une première expérience pourrait être lancée à l’occasion des journées du patrimoine, les 17 et 18 septembre prochain. L’association va aussi rechercher des financements du côté de la région, du département et du Pays Ploërmel, via les Fonds européens Leader.

Mais pour espérer mettre en place des visites guidées, encore faut-il procéder à quelques travaux de débroussaillage et d’entretien du site pour améliorer son accessibilité.

Pour avancer encore un peu plus dans leurs projets, les membres de l’association se retrouveront, mercredi prochain, 27 juillet à 18 heures sur le site. Toutes les bonnes volontés y seront les bienvenues.

 

La mine de la Villeder from Cédric André on Vimeo.

rsa10
document Alain Bigot
rsa11
document Alain Bigot

'Le Roc-Saint-André. Mercredi, rendez-vous à la mine' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.