Accueil / Sports / Autres activités / Questembert. Finales régionales de tennis de table : la BO labellisée

Publié le 8 mai 2016

Questembert. Finales régionales de tennis de table : la BO labellisée

En ce jeudi férié, la Bogue d’Or de Questembert Tennis de Table a accueilli une compétition d’envergure. Après le Championnat du Morbihan 2015, ce sont les Finales Régionales par classement qui ont été organisées au complexe des Buttes. Preuve de la volonté d’un club de se développer.

Les finales par classement, différent des championnats

En 2015, la Bogue d’Or de Questembert Tennis de Table a organisé les Championnats du Morbihan. Cette année, ce sont les Finales Régionales par classement.
Ce sont deux types de compétitions différents, explique Denis Lecomte : « Dans les championnats départementaux ou régionaux, la différence de niveau se ressent. Un pongiste peut tomber sur un adversaire d’un pedigree très élevé. Cette fois-ci, dans les finales régionales par classement, les joueurs ont affaire à des participants de même niveau seulement. ». Ainsi, plus d’une centaine de participants se sont affrontés dans huit tableaux différents. Les meilleurs de chaque niveau sont alors qualifiés pour les finales nationales par classement. Fait à souligner : pas de possibilité d’affronter des joueurs d’un niveau différent : « Pour les joueurs ambitieux, il existe des critériums fédéraux. L’idée de ces finales par classement, c’est d’aider les pongistes à progresser dans leurs projets sportifs. On veut satisfaire un maximum de joueurs. », ajoute Denis Lecomte.

La B.O tennis de table labellisée

C’est ce que souligne le président de la Ligue de Bretagne de tennis de table, Renan Thepaut : « La B.O Tennis de table a un savoir-faire qui nécessite beaucoup de bénévoles. Une vocation qui fédère les équipes et les pongistes. ». Ce qui surprend surtout, que ce soit au niveau des clubs, du comité et de la ligue, c’est la salle des Buttes. Une salle idéale pour accueillir des compétitions de grande envergure. « C’est une salle qui peut largement accueillir des compétitions régionales voire nationales, affirme Denis Lecomte, Maintenant, l’avenir leur appartient. ».
« Si le club a pour ambition d’organiser une compétition nationale, la Ligue sera la première à les aider», ajoute Renan Thepaut. Ces ingrédients ont permis d’ailleurs à la Bogue d’Or de bénéficier de deux labels : Equi’Ping et Acti’Ping. Il s’agit d’une reconnaissance de la fédération pour l’activité des clubs : « C’est une mise en avant des clubs pour leur activité. L’objectif c’est d’ouvrir vers différents domaines et les différents publics. Si ce label a été délivré, c’est aussi grâce au soutien de la municipalité et des partenaires», explique le Président de la Ligue. La Bogue d’Or bénéficie donc, pendant quatre ans, de deux labels espérés depuis deux ans, selon Eric Larue, président de la Bogue d’Or TT. « On leur avait parlé de cette volonté d’avoir un label. On a travaillé et rempli les onze points nécessaires pour l’obtenir. Ça nous permet d’être bien référencé. On va maintenant travailler sur trois autres labels : Educ’Ping, Forma’Ping et Ping 4-7 ans. ».

Une recrue de choix pour la saison prochaine

Ces labels correspondent surtout à une volonté de la Bogue d’Or de devenir un pôle de formation pour les jeunes. Il s’agit d’apporter des heures supplémentaires à certains joueurs. Des jeunes pongistes qui resteront cependant attachés à leur club d’origine. Mais attention aux idées reçues : « Notre but n’est pas de récupérer les talents des alentours et les enrôler dans notre club. On cherche juste à les faire progresser et à les perfectionner. Et il ne s’agit pas non plus d’un Centre Labellisé d’Entraînement. ».
C’est un projet qui a notamment séduit une des recrues de la Bogue d’Or pour la saison prochaine, et non des moindres, Jean-François Briend. Une arrivée qui n’est pas dûe au hasard, comme l’affirme Eric Larue : « On s’est rencontré avec Jeff (surnom) et on s’est rendu compte qu’on avait ce projet en commun. ». Le concerné ajoute : « J’ai remarqué que dans le milieu rural qui est le nôtre, il n’y a pas ce genre d’accompagnement pour les jeunes. Or, j’avais ce genre de projet en tête et j’ai trouvé ce créneau auprès de la Bogue d’Or. Un club que j’apprécie pour son côté sportif et convivial. On s’y intègre assez facilement. J’arrive à un âge où on pense à former les jeunes. Mais cela ne m’empêchera pas de ne pas vouloir perdre le niveau que j’ai actuellement. ». Des idées émergent et sont sur le point de se concrétiser à la Bogue d’Or. Et le commencement sera dès septembre, comme l’annonce Eric Larue : « On va créer un créneau bébé ping. Il y a déjà une douzaine d’inscrits entre 4 et 6 ans. »
Côté Résultats :
Parmi les résultats, il faut noter quatre podiums morbihannais : Euriell Le Lannier (FCJ Caudan), première en F5 Bastien Mousse (AL Ploemeur), second en H10 Damien Casareggio (TT Ménimur), premier en H12 Paul Genest (GSA Branderion), second en H15
Aurélien Burban
Résultat F5
Résultats F7
Résultats F9
Résultats F12
Résultats H8
Résultats H10
Résultats H12
Résultats H15
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires