Accueil / Questembert Communauté / Limerzel / Limerzel. Ecroué après l’incendie de 4 voitures

Publié le 22 janvier 2016

Limerzel. Ecroué après l’incendie de 4 voitures

Photo d'illustration
Photo d’illustration

Le vendredi 15 janvier, le CTA est avisé à 21H00 qu’un incendie de voiture vient de se déclarer sur la propriété d’une famille demeurant à Bodeux à Limerzel. Le feu est en train de se propager à 3 autres véhicules.

Les gendarmes de Questembert se déplacent sur les lieux renforcés par une patrouille de la COB de Muzillac et du PSIG de Vannes.

Il apparaît clairement aux gendarmes et aux sapeurs-pompiers que ce violent incendie est d’origine volontaire. Ce constat est conforté par les dires des propriétaires des voitures qui portent leurs soupçons sur l’ex-compagnon d’une jeune femme actuellement domiciliée chez sa mère à Bodeux.

Des messages vocaux et écrits adressés sur le téléphone portable de celle-ci et de sa mère ne laissent que peu de doutes aux enquêteurs de Questembert quant à l’implication de ce jeune homme âgé de 23 ans et demeurant en Loire-Atlantique.

Les soupçons d’un acte malveillant sont également confortés par les constatations d’un technicien de la cellule d’investigations criminelles de Vannes qui met en évidence plusieurs points de mise à feu sur deux voitures.

L’ex-compagnon est interpellé le 17 janvier et aussitôt placé en garde à vue par les enquêteurs de la brigade de Questembert. Il reconnaît être à l’origine de l’incendie volontaire des voitures, motivant son geste par un désir de vengeance à l’encontre de son ex-compagne et sa mère. Ces dernières lui refusent la possibilité de reconnaître la paternité de l’enfant né en juillet 2015 et dont il affirme être le père.

Déféré au parquet de Vannes le 19 janvier à l’issue de sa garde à vue prolongée, l’auteur a été présenté devant le juge d’instruction qui l’a mis en examen pour destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes et menaces de mort réitérées.
Placé sous mandat de dépôt, il a été écroué à la maison d’arrêt de Ploemeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires