Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Ruffiac / Communes nouvelles. Qui veut se marier?

Publié le 10 janvier 2016

Communes nouvelles. Qui veut se marier?

Thierry Gue, maire de Ruffiac
Thierry Gue, maire de Ruffiac : des réflexions, rien que des réflexions

Le conseil municipal du Val d’Oust, la commune nouvelle créée par la fusion des communes de la Chapelle-Caro, Le Roc-Saint-André et Quily va se réunir, lundi soir pour désigner son maire et ses adjoints. Cette fusion de trois communes pourrait marque le début d’une série de mariages. En effet, des contacts sont en cours entre plusieurs communes et certains projets ont été évoqués à l’occasion des cérémonies des voeux. Rappelons que la fusion entre plusieurs communes leur permet notamment, de ralentir la baisse des dotations de l’Etat.

Il y a donc des projets de fiancailles, dont tous ne déboucheront pas sur des mariages. Petit tour d’horizon.

-Missiriac. Lors de ses voeux, Jean-Yves Laly, le maire de Missiriac a expliqué que des contacts avaient été pris ou sur le point de l’être avec des voisines. Ruffiac parait un peu loin. Par contre, Jean-Yves Laly expliquait que la logique voudrait un rapprochement entre Missiriac, Malestroit et Saint-Marcel. Rien de gagné, compte-tenu des relations entre ces communes et notamment avec Malestroit. On notera d’ailleurs un commentaire, sans doute humoristique, sur notre page Facebook de Carole Blanco, maire-adjointe de Malestroit : « il a raté son mariage ».

Ruffiac. « A ce sujet, nous avons entamé quelques discussions avec les communes de Caro, Missiriac et saint-Nicolas-du-Tertre pour la création d’une éventuelle commune nouvelle », a indiqué Thierry Gue, le maire de Ruffiac, toujours à l’occasion de la cérémonie des voeux, insistant « sur le fait que nous n’en sommes qu’au stade de discussions ».

Normalement, les créations de communes nouvelles doivent être décidées avant le 31 mars. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires