Malestroit-Ploërmel. Le RCBO veut créer un grand pôle du rugby breton

Rémy Le Lausque au centre pendant son intervention

Rémy Le Lausque au centre pendant son intervention

Et si le RCBO (club de rugby de Ploërmel-Malestroit) devenait le grand pôle rugby qui manque entre Rennes et Vannes? C’est loin d’être une hypothèse ou un rêve. On peut même dire que c’est l’objectif que vise Rémy Le Lausque, le président du RCBO. Ce sera sans doute le résultat d’une patiente évolution des structures du club. Celle-ci se traduit par l’ouverture d’une nouvelle école de rugby à Guer Cooetquidan. « Ainsi le RCBO devient le 1er club breton à avoir deux écoles de rugby », souligne Rémy Le Lausque pour qui « ce n’est qu’un début au regard de notre projet de développement qui est de proposer 5 écoles au plus près des familles, dans chaque communauté de communes ». Les prochains objectifs sont la création d »écoles à Josselin et Questembert et Guégon serait intéressé.

Cette organisation qui se répartie entre un pôle central et cinq satellites correspond aux attentes des habitants mises en évidence dans un récent rapport de la fédération française de rugby. Selon cette étude, les familles ne veulent pas parcourir des trajets supérieurs à 10 minutes de chez eux. Donc, l’idée est de rapprocher le rugby des joueurs potentiels. Mais bien sur, cela suppose un renforcement de l’équipe sportive et administrative donc, des bénévoles et un équilibre à trouver entre toutes ces composantes. Cette année, 7 nouveaux éducateurs vont renforcer les rangs du club dont 3 sur Guer.

Mais 5 écoles de rugby avec 50 enfants chacune cela représente un ensemble de 300 jeunes joueurs. « Entre Vannes et Rennes,  il n’y a pas de gros clubs, alors pourquoi pas nous? », lance le président.

Côté résultats, le président s’est attardé sur le parcours remarquable des seniors en promotion d’honneur. Ces derniers ont fait un début de saison « catastrophique » (6 défaites sur 7 rencontres) « et alors que tout le monde les avait enterrés », les joueurs ont multiplié les exploits, battant des équipes plus fortes qu’eux sur le papier, pour revenir à la 5è place. Ils ont échoué en match de barrage pour accéder à une finale qu’ils méritaient.

Jusqu’alors, Rémy Le Lausque entrainait les seniors. La saison prochaine il prendra en charge les juniors. Daniel Bazin et Rodolphe Peyraud le remplaceront chez les seniors. Une déchirure pour Rémy Le Lausque « je pars après cinq années magnifiques ».

L’autre évènement de la vie du club, c’est l’avènement du rugby loisir. Et là, Remy Le Lausque fait amende honorable « J’avais des doutes sur notre capacité à créer ce type d’équipe au sein d’un club tourné à 100% vers la compétition. Je dois constater que je me suis trompé… », avoue-t-il. Les Menhirs Express, l’équipe loisirs masculine est composée de joueurs âgés de 37 ans. Des discussions sont en cours pour abaisser ce plancher pour ceux qui s’engageraient en tant qu’éducateur dans les écoles de rugby. Et voila qu’une 2è équipe loisirs, féminines celle-là, se renforce. La saison passée seule Gaëlle Toupet jouait dans cette catégorie et devait s’entraîner avec différentes équipes. « Elle a été le point d’appui pour promouvoir le rugby féminin et grâce à elle, nous devrions avoir 7 ou féminines », se réjouit Rémy Le Lausque.

Outre les différentes compétitions, le RCBO veut s’ancrer dans son territoire en consolidant des liens privilégiés avec les partenaires institutionnels et économiques, en créant un tournoi de rugby populaire et festif au profit de Mille et Un Sourires, en recevant les Finales Régionales FFR. Cet ancrage passe aussi par le projet de jumelage des Juniors avec Jedburgh en Ecosse, et des « contacts amicaux » sont pris avec Gorseinon au Pays de Galles. Un programme chargé pour une nouvelle saison.

Le calendrier de la saison :

RCBO

 

Une assistance fournie pour l'assemblée générale

Une assistance fournie pour l’assemblée générale


'Malestroit-Ploërmel. Le RCBO veut créer un grand pôle du rugby breton' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.