Accueil / Questembert Communauté / Questembert / Questembert. Que va devenir le giratoire de Bel Air?

Publié le 1 avril 2015

Questembert. Que va devenir le giratoire de Bel Air?

Rond point1-2

L’abattage des arbres qui se trouvaient sur le giratoire de Bel Air a suscité de nombreuses réactions. Marie-Annick Martin, le maire, est revenu sur ce sujet, lors du conseil municipal, en apportant un certain nombre de précisions, rappelant que cette décision a été prise « suite à des échanges avec les riverains et, surtout les services du Conseil Départemental. Parmi les arguments qui ont fait pencher la balance : la nécessité de répondre aux nouvelles normes de sécurité. Comme dans beaucoup d’autres domaines les pratiques ont évolué dans la réalisation et la rénovation des ronds-points. Alors qu’il fut un temps où la décoration des ronds points était fortement incitée, quitte à y construire des murs ou à planter des arbres, les nouvelles pratiques encouragées par le Conseil Départemental consistent à éviter tout « point dur » sur le rond-point. Cela afin d’éviter tout facteur aggravant lors d’une collision suite à une perte de contrôle d’un véhicule. Or, en 10 ans, le tronc d’un châtaigner a eu le temps de se renforcer. D’autre part le fait de limiter la visibilité et – disait-on – les risques d ‘éblouissement la nuit était une constante il n’y a pas si longtemps. Aujourd’hui, le fait de pouvoir visualiser l’ensemble de la circulation autour du rond-point est  considérée comme importante. Enfin, et n’en déplaise aux Attila de circonstances, les feuilles tombent à l’automne et rendent donc la circulation plus délicate », explique Marie-Annick Martin, qui évoque également l’avenir de ce rond point.

 

Prairie fleurie et aménagement

Son aménagement se fera en deux phases. Le rond-point a été semé d’une prairie fleurie et fera l’objet d’animations diverses. Dans un second temps, une réflexion avec la Maison Rurale est en cours afin d’envisager une réalisation commune sur cette entrée de ville.

Les agents n’ont pas gardé le bois

 

« Nous aurons l’occasion de revenir sur ce deuxième temps lors d’un prochain conseil municipal. Enfin, et afin de faire taire les rumeurs nauséabondes. Non, les agents n’ont pas gardé le bois pour leur propre utilisation. Le bois est actuellement stocké sur un terrain loué par la Ville du côté de Monsonglais. Nous envisageons de l’utiliser ultérieurement dans le cadre d’une opération de solidarité encore à préciser », précise enfin le maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires