Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Les Pink Dragon Ladies, une joie de vivre contagieuse

Publié le 1 mars 2015

Malestroit. Les Pink Dragon Ladies, une joie de vivre contagieuse

DSC_2411

Un temps humide et gris n’a pas eu raison de la détermination et de l’enthousiasme des Pink Dragon Ladies, ce groupe de femmes qui après avoir combattu le cancer du sein, se retrouvent pour pagayer à bord d’un drakkar. Elles étaient samedi sur le canal à Malestroit à bord de leur embarcation à reprendre le rythme. Car pour les Pink Dragon Ladies, ce samedi était le jour de la reprise après la trève hivernale, consacrée notamment à l’entretien de leur bateau.

Le concept des Pink Dragon Ladies est né au Canada puis s’est développé un peu partout dans le monde et notamment en France. Plusieurs clubs existent aujourd’hui dont celui de Vannes. C’est le club de kayak de Vannes qui accueille les Pink Dragon Ladies et qui acheté le bateau qu’elles utilisent. « Quand je les ai rencontrées elles m’ont dit : « pas question de parler du cancer, on en a ras-le-bol » », se souvient Magali Colineaux du Pass Temps de Malestroit. Et c’est ainsi que, finalement s’est construit un autre projet, bâti autour du bien-être et du sport. C’est dans ce cadre là, que tout au long du mois de février des animations ont été proposées au Pass temps telles que les massages, l’arthérapie, ou bien encore le shiatsu. « Ces animations ont connu un très gros succès et nous ont permis de toucher un public différent de celui qui est le notre habituellement… », commente Magali Colineaux.

Le point final de ce mois de février « zen », était la démonstration faites par les Pink Dragon Ladies, samedi sur le canal avec la contribution des kayakistes de Malestroit. Les membres du club dont plusieurs évoluent au plus haut niveau ont montré leur savoir-faire aux quelques courageux qui avaient fait le déplacement. La deuxième partie de l’après-midi était consacrée à une rencontre entre les Pink Dragon ladies et le public au Pass Temps. Un temps d’échange autour de la maladie et du sport. Car le pagayage a aussi des vertus thérapeutiques et pas seulement pour le moral. En effet, le geste lui-même joue un rôle important dans la prévention de certaines complications liées à la maladie. Bien sur, les Pink Dragon Ladies ne recherchent pas la compétition. « C’est une activité physique, de la solidarité, on rit beaucoup… », témoignent-elles brandissant leur slogan. « C’est pas parce qu’on pagaye qu’on est tristes… ». Et ça, elles en ont fait la démonstration.

Le club de kayak de Malestroit a remis une centaine d’euros provenant de la vente des boissons et des gâteaux. Vous pouvez aussi suivre les activités des Pink Dragon ladies qui baptiseront leur bâteau courant avril et participeront à la semaine du Golfe à partir du 14 mai.

Contact : pinkdragonladiesdevannes@ckv.fr

 

DSC_2433 DSC_2388 DSC_2401 DSC_2430 DSC_2415

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires