Accueil / Questembert Communauté / La Vraie-Croix / Départementales. Questembert : Monique Danion (La Vraie-Croix) et Patrice le Penhuizic (Lauzach) candidats

Publié le 31 janvier 2015

Départementales. Questembert : Monique Danion (La Vraie-Croix) et Patrice le Penhuizic (Lauzach) candidats

 

DSC_2283

Un autre binôme vient de déclarer officiellement sa candidature, ce vendredi en début d’après-midi sur le canton de Questembert. Il s’agit de Monique Danion, maire de La Vraie-Croix et de Patrice le Penhuizic, maire de Lauzach. Ils ont pour suppléants, Marie-Claire Jubin (Elven) et Boris Lemaire (Questembert).

Monique Danion et Patrice le Penhuizic constitue un binôme de « sensibilité de gauche », même si Monique Danion ne cache pas son appartenance au parti socialiste. Actuellement conseillère régionale, elle ne se représentera pas en décembre et abandonnera son poste si elle est élue conseillère départementale.

C’est au Café des sports de Pluherlin que le binôme a décidé de présenter sa candidature. Et ce n’est pas par hasard. « Ici, on est au centre du nouveau canton de Questembert et puis, il n’y a pas que les grosses comunes, il faut aussi penser aux plus petites… », explique Patrice Le Penhuizic.

Monique Danion est engagée depuis très longtemps dans la vie publique, par goût pour l’action. « Il ne suffit pas d’habiter une commune, il faut aussi participer à la vie locale, s’engager… », explique-t-elle. Elue depuis 1977, elle est maire depuis 1995 et brigue donc aujourd’hui un poste de conseiller départemental. « Je trouve intéressant de me présenter à cette élection. J’adore ce territoire, les gens qui y habitent et j’ai envie de le dynamiser…, explique-t-elle. J’ai acquis des compétences qui vont me permettre d’apporter des choses ».

Patrice le Penhuizic est agriculteur bio à Lauzach en production laitière. « Cela fait 20 ans que je m’investis dans le monde agricole, dans son développement », souligne-t-il. En parallèle, il s’est engagé dans la vie publique en devenant dès 1995 conseiller municipal puis maire de Lauzach depuis 2005. « Cette candidature aux départementales est logique et s’incrit dans le prolongement de mes engagements », indique-t-il, insistant sur sa volonté d’apporter plus de solidarité vers les jeunes, les personnes âgées, les petites communes.

Les départementales, version 2015, c’est donc obligatoirement un binôme homme-femme et chacun doit avoir un remplaçant du même sexe afin que la parité soit toujours respectée au conseil départemental.

Marie-Claire Jubin sera donc la suppléante de Monique Danion. Agée de 51 ans, Marie-Claire Jubin est aussi fortement impliquée dans la vie associative à Elven. Elle a notamment été présidente d’Elven sports loisirs pendant 6 ans et a mis en place les tickets sports. Elle a été adjointe aux affaires sociales et a créé en 2003, le service de soins à domicile. Elle a consacré sa carrière professionnelle au monde du handicap pendant 23 ans.

Boris Lemaire, âgé de 38 ans est lui le remplaçant de Patrice le Penhuizic. Il habite depuis 8 ans à Questembert et il est ingénieur et cadre chez Yves Rocher à La Gacilly après avoir travaillé pendant 10 ans dans l’agroalimentaire.  Il est plutôt sensible aux domaines touchant à l’écologie. « Nous avons les mêmes valeurs avec quelques différences », déclare-t-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires