Accueil / Ploërmel Communauté / Pays de Ploërmel / Ploërmel / Ploërmel. Patrick Le Diffon aux personnels : « faire mieux avec moins… »

Publié le 6 janvier 2015

Ploërmel. Patrick Le Diffon aux personnels : « faire mieux avec moins… »

« J’ai affiché pour 2015 ma volonté que nos communes soient attractives en terme d’emplois, de commerces, de services et d’équipements… ». C’est la feuille de route ambitieuse qu’a rappelée, mardi soir Patrick Le Diffon, maire de Ploërmel, président de la communauté de communes qui s’exprimait pour la première fois devant le personnel de la ville, de la communauté, du CCAS et du CIAS.  Dans un discours volontariste, il a invité « tout le monde » à apporter sa contribution à cet objectif. Et « tout le monde » cela concerne aussi l’ensemble des services de la mairie. « Il faut que nos services concourent à cette attractivité. Il nous faut dégager un message positif et faire preuve d’optimisme », a insisté Patrick Le Diffon, sans cacher les conditions difficiles dans lesquelles doivent évoluer les collectivités publiques. « Il nous faut faire mieux avec moins… », a-t-il résumé. Et pour cela, le remède c’est selon lui l’imagination et l’inventivité. Il a insisté sur le parallèle entre l’entreprise et une collectivité. Les clients et les collaborateurs de l’entreprise ce sont « les usagers et les contribuables » de la collectivité. « Nous devons les satisfaire et répondre à leurs attentes qui, comme pour les entreprises sont de plus en plus importantes ».

Le maire s’est engagé à poursuivre un effort d’équité en matière de gestion du personnel, rappelant les améliorations qui ont été apportées aux conditions de travail. « L’arrivée d’un nouveau responsable des ressources humaines » mais aussi la mise en place de structures telles qu’un comité d’hygiène et de sécurité devraient y contribuer, selon Patrick Le Diffon. Pour lui, deux évènements ont marqué l’année 2014 : l’inauguration du nouveau centre technique communal qui contribue aussi à l’amélioration des conditions de travail. A ce sujet, Patrick Le Diffon a regretté que « l’on n’ait pas profité de ce gros investissement pour rassembler en un même lieu les services communaux et communautaires ce qui aurait été source d’économie et de cohésion entre les équipes ». Le deuxième sujet de satisfaction, c’est la 3è place des villes de 10 à 20 000 habitants décrochée par Ploërmel pour la qualité de son accueil dans tous les domaines.

Un évènement qu’avait déjà souligné peu auparavant Thierry Brunier, le directeur général des services en rappelant le score réalisé par Ploërmel : 84,10% de satisfaction pour une moyenne nationale qui s’établit à 67,10%. Un résultat dont « il faut se réjouir mais ne pas se reposer sur des lauriers qui, par nature, se fanent très vite », a prévenu Thierry Brunier pour qui le gros chantier de l’année a été la mise en place des nouvelles équipes municipales et communautaires. Sur le plan technique, certes, mais aussi dans la compréhension de la vision et des choix de ces nouveaux élus afin « d’être à leur disposition pour faire en sorte que tout soit fait le plus incontestablement possible sur le plan juridique et financier, mais aussi sur tous les autres plans… ». Parfaite connaissance des métiers, loyauté sans faille, conscience d’être chacun un ambassadeur de la collectivité auprès des habitants… voila la recette que préconise le DGS pour que l’action publique soit aussi « la garantie d’une saine démocratie locale ». Il a estimé que la mise à niveau des outils dont disposent le personnel allait déboucher sur une amélioration de l’organisation pour qu’elle soit plus efficace, qu’elle permette une meilleure anticipation, conditions essentielles compte tenu des contraintes qui s’imposent à tous.

Ploermel DSC_2120 DSC_2121 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires