Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Education prioritaire : la nouvelle carte de l’académie

Publié le 17 décembre 2014

Education prioritaire : la nouvelle carte de l’académie

Le collège Yves Coppens de Malestroit va sortir du dispositif éducation prioritaire
Le collège Yves Coppens de Malestroit va sortir du dispositif éducation prioritaire

 

“Madame Najat Vallaud‐Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, vient de rendre publique la carte de la refondation de l’éducation prioritaire. La politique de l’éducation prioritaire a pour objectif de corriger l’impact négatif des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales. Avec un objectif, fixé par la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République, du 8 juillet 2013 : ramener à moins de 10 % les écarts de réussite scolaire entre les élèves”, souligne le rectorat de Rennes dans un communiqué.

Pour l’académie de Rennes La refondation de l’éducation prioritaire concerne 6,9 % de la population scolaire de l’académie (12,6 % au niveau national), soit à la rentrée 2014 environ 21 000 élèves en Bretagne. “Après consultation de l’ensemble des partenaires, la nouvelle carte qui est arrêtée aujourd’hui par la Ministre de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche comprend 18 réseaux d’éducation prioritaire (1 REP+ et 17 REP). Elle sera opérationnelle à la rentrée 2015”, détaille le rectorat.

Chaque réseau est constitué d’un collège et des écoles du secteur correspondant. Cette nouvelle carte a été construite sur la base d’un indice social prenant en compte 4 critères dont l’évolution sera réétudiée tous les quatre ans :

La part d’élèves dont les parents appartiennent aux catégories socioprofessionnelles défavorisées

La part d’élèves boursiers

La part d’élèves résidant en quartiers prioritaires de la ville

La part d’élèves arrivant en 6ème avec au moins un an de retard.

Ce qui change à  la rentrée 2015 :

6 collèges, dont l’environnement a changé socialement, intégreront l’éducation prioritaire ;

8 collèges, où la mixité sociale a progressé, ne feront plus partie de l’éducation prioritaire.

L’académie continuera à accompagner les 8 réseaux sortants afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque école et collège. Cette refondation de l’éducation prioritaire en Bretagne vient ainsi conforter la politique académique au service de la réussite de tous les élèves.

Liste des collèges de l’éducation prioritaire à la rentrée 2015

Côtes d’Armor:

Collège Louis Guilloux, Plémet – REP Collège Vasarely, Collinée – REP Collège Jean Racine, Saint‐Brieuc – REP

Finistère :

Collège Kerhallet, Brest – REP Collège Keranroux, Brest – REP Collège Max Jacob, Quimper – REP Ille et Vilaine Collège La Binquenais, Rennes – REP Collège Rosa Parks, Rennes – REP Collège Paul Féval, Dol de Bretagne – REP Collège Robert Surcouf, Saint‐Malo – REP Collège Les Hautes Ourmes, Rennes – REP+

Morbihan :

Collège Jean Le Coutaller, Lorient – REP

Entrées dans le dispositif éducation prioritaire en 2015

Finistère

Collège Penn ar c’hleuz, Brest – REP

Ille et Vilaine

Collège Clotilde Vautier, Rennes – REP Collège Les Chalais, Rennes – REP Collège Pierre Perrin, Tremblay – REP

Morbihan

Collège Max Jacob, Josselin – REP Collège Montaigne, Vannes – REP

Sorties du dispositif éducation prioritaire en 2015

Côtes d’Armor :

Collège La Gautrais

Plouasne Collège Per Jakez Hélias

Merdrignac

Finistère

Collège Kérichen, Brest

Collège Saint Exupéry, Lesneven

Collège Louis et Marie Fichez, Plouescat

Morbihan

Collège René Guy Cadou, Malansac

Collège Yves Coppens, Malestroit

Collège Yves Le Bec, Rohan

1 commentaire "Education prioritaire : la nouvelle carte de l’académie"

  1. C’est inquiétant, le collège de Malestroit travaille efficacement pour les élèves avec les moyens actuels, qu’en sera-t-il sans ?
    Il faudra bien suivre l’évolution de la scolarité des élèves de ce collège.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires