Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Cette année le CCAS accueille les plus de 70 ans

Publié le 15 octobre 2014

Malestroit. Cette année le CCAS accueille les plus de 70 ans

Les élus entourés des doyens et doyennes : Mme Marie le Formal née Pellerin (93 ans), Madeleine Guyo née Hervé (93 ans), André Michel (90 ans), Théophile Manach (90 ans), Germaine Boudailler, (91 ans), Nadine Miloux,
Les élus entourés des doyens et doyennes : Mme Marie le Formal née Pellerin (93 ans), Madeleine Guyo née Hervé (93 ans), André Michel (90 ans), Théophile Manach (90 ans), Germaine Boudailler, (91 ans), Nadine Miloux,

C’est une des grandes innovation de cette année 2014. Le repas annuel des aînés de Malestroit, qui se déroule ce mercredi, en ce mome,t même est ouvert aux plus de 70 ans alors que l’an dernier, il s’adressait aux plus de 75 ans. « Nous avons voulu répondre à une demande de la part des Malestroyens », explique Bruno Gicquello, le maire dans son discours. Il a remercié le personnel du foyer logement, du service d’aide à domicile et du portage de repas qui, chacun dans leur domaine « dépensent beaucoup d’énergie et de savoir-faire pour notre totale satisfaction ». Un hommage qui va également aux membres du CCAS « qui se dépensent sans compter pour la Banque alimentaire qu’ils gèrent d’une façon remarquable pour aider au mieux les personnes de plus en plus nombreuses en difficulté ». Mais le repas des aînés, c’est aussi le fruit de l’implication  de nombreux bénévoles qui travaillent depuis mardi pour mettre les tables, les chaises et les couverts et assurer la décoration et le fleurissement. Les élèves du Lycée Queinnec assurent le service.

Il s’agissait de la première rencontre entre la nouvelle municipalité et les anciens. Le maire en a profité pour présenter la nouvelle vice-président du CCAS, Michelle Le Sauter-Le Bel qui s’occupe notamment du foyer logement. « Nous arrivons au stade final des travaux et j’espère qu’ils seront terminés pour le 17 décembre… » a déclaré Michelle Le Sauter-Le Bel à l’assemblée, rendant elle-aussi hommage au personnel et à sa réactivité. Prmeir adjoint, Jean-Paul Lembelembe a fait le point sur la maison pluridisciplinaire de santé qui se situera près de l’hôpital, derrière le faubourg Sainte-Anne. Le dossier avance à grands pas et cette maison de santé pourrait ouvrir en septembre 2016, selon Jean-Paul Lembelembe. Christian Guillemot quand à lui a expliqué aux personnes âgées ce qu’était la nurserie numérique et l’espoir que représente cette structure pour les jeunes créateurs d’entreprises.

Bruno Gicquello a passé en revue les principaux dossiers auxquels la municipalité s’est attelée depuis son élection en mars dernier. « Il y a encore beaucoup à faire, nous en sommes conscients, mais nous avançons en fonction des possibilités financières de notre petite ville », a-t-il indiqué, rappelant que « la municipalité souhaitait ne pas augmenter les impôts… ». Une déclaration accueillie par un grand « Ah » de soulagement et un tonnerre d’applaudissements, mais tempérée par un « pour l’instant » ajouté par le maire.

Après les discours, place au déjeuner et à la musique l’après-midi.

Le repas en images (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires