Accueil / Faits divers / Drame de Groix : l’état de santé du blessé s’est aggravé

Publié le 8 septembre 2014

Drame de Groix : l’état de santé du blessé s’est aggravé

Après le feu de camp tragique au cours duquel un homme de 26 ans a été tué et plusieurs autres blessés dont un grièvement, la gendarmerie fait un nouveau point sur cette affaire.

A 16 heures, ce lundi un hélicoptère Caïman s’est posé sur l’Ile de Groix avec à son bord des démineurs du GRID (préfecture maritime de Brest). Dans un communiqué, la gendarmerie précise que ces derniers veulent détecter tous les éléments féro-magnétique jusqu’à 6 m de profondeur. Selon le GPD (groupe des plongeurs démineurs) de Brest, les résidus de la munition trouvés sur la plage où s’est déroulé le drame correspondent à un projectile d’artillerie de 60 mm non tiré. Si des munitions sont découvertes au cours de cette inspection,  il sera procédé à un « pétardage » dès demain mardi 9 septembre.

Eclats métalliques dans le corps. L’autopsie de la victime démontre qu’il a reçu de multiples éclats métalliques dans le corps. Les pièces métalliques seront transmises à un balisticien pour expertise.

 L’état de santé du blessé s’est aggravé. Selon des proches, l’état de santé de Sébastien transporté à l’hôpital de Nantes, se serait aggravé dans la soirée du dimanche et son pronostic vital est  » très réservé » selon un médecin.

Plage réouverte. Ce matin, le maire de Groix a pris un arrêté de réouverture de la plage au public.

L’enquête. Six officiers et sous-officiers de la brigade de recherche de Lorient sont désignés pour cette enquête. De nombreuses auditions et actes restent à établir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires