Accueil / Nos dossiers / Elections Municipales / Malestroit. Ce soir réunion publique de Christian Guillemot

Publié le 14 avril 2014

Malestroit. Ce soir réunion publique de Christian Guillemot

christian GuillemotC’est donc l’actualité du jour. Ce soir, Christian Guillemot organise une réunion publique à la CCVOL de Malestroit dont l’objet est sa candidature au poste de président de cette assemblée communautaire. C’est un poste convoité puisqu’il y a au moins trois candidats officiellement déclarés : Michel Guégan, président sortant, Christian Guillemot, maire-adjoint de Malestroit, et Alain Launay. Ce dernier dont les intentions ne faisaient guère de doutes depuis le scrutin des municipales a confirmé sa candidature dans un communiqué publié vendredi soir.

C’est donc le deuxième round public de la course à la présidence qui se joue ce soir après la réunion publique organisée vendredi soir par Michel Guégan à La Chapelle-Caro et qui s’est déroulée dans un climat assez constructif. Christian Guillemot était dans l’assistance et ce soir il en sera de même de Michel Guégan.

Les deux hommes dont les échanges ont été parfois vifs mais toujours cordiaux vont sans doute reprendre quelques éléments du débat qui les a opposé. On peut même vous en donner un. En effet, Christian Guillemot a reproché vendredi soir à la CCVOL de ne pas avoir rendu visite à une entreprise de transport située à quelques centaines de mètres de son siège. Le reproche avait piqué au vif Michel Guégan qui avait accusé le coup. Ce dernier, tout débonnaire qu’il est, a demandé des explications aux services de la CCVOL sur ce dossier, lesquels lui auraient confirmé être bien intervenus auprès de la direction de l’entreprise, sans que celle-ci ne donne suite. Bien sur, on vous livre ça dans les grandes lignes, on devrait avoir la suite ce soir… Car il est fort probable que Michel Guégan rende la monnaie de sa pièce à Christian Guillemot.

Mais, tout ça reste de la nature de l’escarmouche. On devrait ce soir aborder les problèmes de fond et Christian Guillemot donner les grandes lignes de son programme à la tête de la CCVOL. Il est évidemment attendu au tournant sur ses capacités réelles à dynamiser l’activité économique du territoire. Il le sait et nous sommes en mesure de vous révéler qu’il prépare déjà quelques dossiers concrêts. D’ailleurs, dès vendredi soir, il a répondu à une question d’un membre de l’assistance qui lui demandait « s’il était prêt à relocaliser en Bretagne son entreprise ». « Pas impossible… » a répondu en substance le co-fondateur d’Ubisoft, à condition qu’il y ait les conditions pour envisager l’arrivée d’une telle entreprise ou d’une autre. « S’il y a la fibre optique, on peut très bien travailler de n’importe où… », a précisé Christian Guillemot.

Ce devrait donc être cela, le premier chantier lancé par Christian Guillemot : commencer par le commencement. C’est à dire créer les infrastructures indispensables à l’accueil d’entreprises oeuvrant dans les nouvelles technologies. Et là, il ne s’agit pas seulement de routes bitumées, mais d’autoroutes de l’informatique. On pense notamment à la fibre optique…

Car Christian Guillemot l’a rappelé vendredi soir : ce n’est pas parce qu’on est élu quelque part que son entreprise doit être là. Alors, peut-être y aura-t-il une présence plus ou moins symbolique du groupe Ubisoft, sur le territoire de la CCVOL, mais le véritable avenir c’est peut-être une Val d’Oust Valley, résolument tournée vers l’accueil des entreprises innovantes, seules capables actuellement de porte les espoirs des générations futures.

On verra ce soir, si le candidat Christian Guillemot, lève un peu plus le voile sur ses projets.

Jacky Guyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires