Accueil / Sortir / Pêche. Comment bien réussir l’ouverture

Publié le 7 mars 2014

Pêche. Comment bien réussir l’ouverture

Les inondations de cet hiver créent des conditions de pêche inhabituelles, mais prometteuses
Les inondations de cet hiver créent des conditions de pêche inhabituelles, mais prometteuses

Voila, on y est. Demain samedi à 8 heures, c’est l’ouverture de la pêche en 1ère catégorie, donc à deux poissons nobles, la truite et le saumon. Nous avons déjà présenté le contexte un peu particulier de cette ouverture qui s’annonce très prometteuse en dépit des inondations que nous avons connues ces derniers mois.

Si vous êtes débutant, voici une petite revue de ce qu’il vous faut pour réussir cette ouverture. Des conseils donnés par des pros : les techniciens de la fédération de pêche du Morbihan…

Avant toute chose, il vous faut…une carte de pêche. Les choses ont beaucoup évoluées dans ce domaine et il existe de multiples possibilités de cartes annuelles (74 ou 90 euros qui permet de pêcher dans une grande partie de la France), hebdomadaires (30 euros), voire journalière (10 euros). Et désormais, l’essentiel des achats de cartes se fait par internet. Il suffit de se rendre sur le site : www.cartedepeche.fr

Les techniques. Cette année, compte tenu de l’abondance des précipitations hivernales va rendre les eaux turbines et fortes. Mais les techniciens de la fédération l’affirment les truites seront « abondantes et morveuses ». Les techniques à privilégier sont la pêche au toc et au vairon-manié. Cette dernière technique demande un peu d’expérience mais la pêche au toc se rapproche de la plus extrême simplicité. Il s’agit de laisser glisser dans le courant un hameçon avec un ver de terre tout juste retenu par un plomb. Le talent, c’est de savoir deviner où se cache la truite et de parvenir à lui amener son repas sous le nez…

Le matériel. Pour moins de 100 euros, il est possible de s’équiper pour pratiquer dans de bonnes conditions la pêche au toc. Ce matériel se compose d’une canne de type « anglaise », puissance 5-15 grammes, d’une longueur de 3,60 m; d’un moulinet de type « ritma » dont la taille doit être adaptée à la canne pour avoir un ensemble équilibré; d’une bobine de 100 m de nylon 16/100 pour le corps de ligne; d’une bobine de 25 m en 14/100 pour le bas de ligne; une boite de petits plombs fendus, un paquet d’hameçons spécial pêche au toc N° 8 ou 10.

L’astuce : demandez conseils à votre détaillant d’articles de pêche. C’est un expert qui connait bien les rivières de son secteur et le matériel. Il saura vous guider pour réussir vos premiers pas au bord de l’eau.

Comportement. Sur les berges, vous devrez être très discrets dans vos déplacements et lorsque vous vous approchera de la rivière. Adoptez une tenue dont les couleurs se confondent avec le paysage. Déplacez-vous lentement. Sachez que les truites ont toujours le nez face au courant, alors pour ne pas être repéré, pêchez en remontant la rivière.

Voila avec tout ça, vous avez tous les éléments pour réussir l’ouverture et en plus il va faire beau. Alors rendez-vous samedi matin à 8 heures, au bord de l’eau!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires