Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Inondations. Malestroit se prépare au pire

Publié le 7 février 2014

Inondations. Malestroit se prépare au pire

inondations malestroitLa vallée de l’Oust pourrait connaître ses plus fortes crues depuis des années, peut-être plus importantes qu’en 2001. A cette époque le niveau de l’Oust à Malestroit était monté à 4,05 m. Selon les prévisionnistes, il devrait être à 3,95 m dimanche matin avec une marge d’erreur de + ou – 15 cm. Un dispositif est mis en place pour accueille d’éventuels sinistrés. Entre 30 et 40 mm de pluie supplémentaires sont attendus dans les prochaines 24 heures.


Voici le point de la situation établi vers 20 heures par la préfecture du Morbihan. Le préfet du Morbihan, au vu des informations transmises par Météo-France, le Service de prévision des crues et conformément au plan de vigilance météorologique, a placé le département du Morbihan en état de vigilance météorologique de niveau Rouge (niveau 4 sur une échelle de 4) pour risque de crue depuis ce vendredi 7 février à 10h.

Cette vigilance de niveau rouge concerne les cours d’eau de l’Oust, le Blavet et de la Laïta. Le Morbihan n’est concerné que par la partie aval de La Laïta, et la partie amont de la Vilaine aval.

Précipitations : 30 à 40 mm de pluie attendus demain

La journée a été relativement sèche sur l’ensemble du département (2 mm en moyenne sur le Morbihan). Les cumuls de pluie attendus pour les prochaines 24h sont de l’ordre de 30 à 40 mm notamment sur les reliefs.

Situation des cours d’eau

Les hauteurs d’eau attendues sont comparables aux fortes crues recensées sur ces secteurs durant les dernières années. Elles ont ou vont évoluer significativement au cours des prochaines heures, avec un impact plus important sur la vie collective et individuelle.

Les cumuls de pluie attendus pour les prochaines 24h sont en effet de l’ordre de 30 à 40 mm notamment sur les reliefs.

Pour le Blavet

Les dernières cotes relevées par Vigicrues font état d’un niveau du cours d’eau de :

–  0,99 (à 18h30) à Pontivy

–  1,66 (à 18h30) à Languidic

–  1,89 (à 18h30) à Inzinzac

Ponctuellement, des évacuations préventives d’habitants de certains quartiers (secteur de la gare de Baud à Languidic, secteur du Pont Neuf à Inzinzac…) ont été mises en oeuvre. Les cotes maximales prévues du SPC au dernier bulletin disponible (20h50 ce soir) sur le Blavet :

·  Les pluies attendues la nuit prochaine de vendredi à samedi vont entraîner une nouvelle hausse du niveau du cours d’eau. La cote prévue à la station de Pontivy est de 1.35m +/- 15cm en milieu de journée de demain samedi 8 février.  (pour mémoire : cote de 0,91m le 24 décembre 2013)

· à la station d’Inzinzac-Lochrist : 2.35 m +/- 15 cm en milieu de nuit de samedi à dimanche (pour mémoire : cote de 1,37m le 2 janvier 2014)

· à la station de Languidic, 2,10 m +/- 15 cm en milieu de nuit de samedi à dimanche (pour mémoire : cote de 1,43m le 2 janvier 2014)

Pour l’Oust

Les dernières cotes relevées par Vigicrues font état d’un niveau du cours d’eau de :

–  2,01 (à 19h30) à Josselin mais 1,83 m à 22 h 30

–  3,63 à 18h30 à Malestroit mais 3,73 à 22h30

Les cotes maximales prévues du service de prévision des crues au dernier bulletin disponible à 20h50 ce soir :

· à la station de Josselin, 2.45 m +/- 15 cm en milieu de nuit de samedi à dimanche (pour mémoire : cote de 1,53m le 2 janvier 2014)

· à la station de Malestroit: 3,95 m +/- 15 cm en début de journée dimanche  (pour mémoire : cote de 3,35m le 2 janvier 2014)

Il est instamment demandé aux riverains du Blavet, et particulièrement ceux situés entre le barrage de Guerlédan et Pontivy, et à l’embouchure du cours d’eau, ainsi que ceux de la vallée de l’Ouest, d’être très vigilants à la montée des eaux, de protéger leurs biens s’ils sont menacés, et d’appliquer les consignes de prudence relatives au risque d’inondation figurant ci-dessous.

Les bulletins Vigicrues sont révisés très régulièrement

Interventions et mesures prises

Une cellule de crise a été activée depuis ce vendredi à 9h et restera active autant que de besoin, et naturellement pendant toute la période de vigilance Rouge.

Plusieurs communes ont activé leur plan communal de sauvegarde (Malestroit, Josselin…), qui ont pris certaines mesures :

· Josselin

24 habitants et 4 résidents d’un hôtel ont été évacués compte tenu de l’élévation des eaux de l’Oust. Des opérations de surélévation de mobilier et d’information des habitants ont été menées par les services de la commune, les gendarmes et les personnels du SDIS. L’électricité a été coupée dans certains logements pour éviter tout incident avec la montée des eaux. Les personnes fragiles présentes dans ces logements ont été prises en charge et relogées de façon adaptée.

· Malestroit

Aucune évacuation n’est prévue pour le moment. La commune a malgré tout établi une liste de 50 places d’hébergements disponibles en cas de besoin. Le Pont-Neuf, principal axe de circulation de la ville de Malestroit, a été fermé à la circulation à cause de l’élévation de l’Oust.

Une déviation est mise en place par les services du Conseil général.

· Inzinzac-Lochrist

Le pont reliant Inzinzac-Lochrist à Hennebont n’est plus empruntable par les véhicules. Il est absolument interdit de l’emprunter, à pied comme à véhicule. Une passerelle a été mise en place par les communes pour permettre le passage piétonnier.

Le SDIS est fortement mobilisé depuis le début de l’évènement, avec  303 interventions depuis hier 7 heures.

D’autre part, les moyens nationaux de l’Etat ont été mobilisés  :

– un barrage anti-inondation, issu des moyens nationaux, a été également déployé hier sur

Pontivy, rue de la Fontaine, par les équipes spécialisées des formations militaires de la sécurité civile (FORMISC) et de l’établissement de soutien logistique et opérationnel (ESOL) dépêchées sur place. Des pompes d’épuisement sont mises en action depuis au soir.

Enfin, des renforts zonaux ont également été demandés et sont sur place au bénéfice du SDIS du Morbihan :

– un groupe (20 personnes) originaire d’Ille-et-Villaine, prêt à opérer sur le secteur Blavet

– un second (20 personnes) originaire du Maine-et-Loire positionné sur le secteur Oust.

Ces groupes sont accompagnés de trains de véhicules tout terrain et parés pour la lutte contre les inondations.

En comptant les FORMISC et les ESOL, environ 70 personnes sont venus renforcer les moyens départementaux. L’ensemble des forces engagées patrouilleront pendant toute la nuit sur les communes impactées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires