Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Municipales : Bruno Gicquello et Christian Guillemot lancent Malestroit cité d’avenir

Publié le 5 février 2014

Municipales : Bruno Gicquello et Christian Guillemot lancent Malestroit cité d’avenir

Bruno Gicquello (à gauche) et Christian Guillemot (à droite) ont décidé de s'unir pour constituer une liste en vue des municipales 2014.
Bruno Gicquello (à gauche) et Christian Guillemot (à droite) ont décidé de s’unir pour constituer une liste en vue des municipales 2014.

Voila donc la liste « Malestroit cité d’avenir » en lice pour les élections municipales. C’est un duo loin d’être anodin qui a annoncé officiellement aujourd’hui sa volonté de partir à la conquête de Malestroit.

Loin d’être anodin parce qu’on retrouve côte à côte Bruno Gicquello un malestroyen d’origine, très impliqué dans la vie locale et Christian Guillemot, l’un des dirigeants du groupe Ubisoft, connu dans le monde entier.

Né à Malestroit, Bruno Gicquello s’est lancé dès l’âge de 18 dans la vie locale, s’impliquant dans divers organismes locaux dont le syndicat d’initiative et plus récemment en lançant le salon des auteurs qui connaît un certain retentissement. Agé de 54 ans, marié, père de deux enfants, il est élu à Malestroit depuis 13 ans, mais a pris ses distances avec l’équipe dirigeante en place. « Je ne pouvais pas me résigner à laisser ma ville décliner sans rien faire…, commente Bruno Gicquello. Je me suis dit qu’il fallait absolument que j’arrive à convaincre Christian de construire une liste… »

Christian Guillemot, c’est l’ami de toujours. Natif de Malestroit, il revendique cependant   son identité carentorienne. Mais c’est à Malestroit qu’il est venu s’installer il y a 20 ans. Son parcours professionnel est exemplaire. Après une formation commerciale acquise à travers le monde, il a participé avec ses frères au développement de l’ancien négoce familial pour en faire une des toutes premières entreprises mondiales de création de jeux vidéos, Ubisoft.

Il n’est pas resté insensible au message de Bruno Gicquello. « Je lui ai dit, on va aller voir les malestroyens, tous les deux… », se souvient Christian Guillemot. Et depuis le mois de mai dernier, les deux hommes arpentent les rues, les quartiers, frappant aux portes pour rencontrer les habitants. « On voulait absolument avoir l’avis des gens avant de prendre une décision. Ce qu’on a entendu, nous a conforté dans la nécessité de faire quelque chose. Non seulement, ils partageaient notre avis, mais nous encourageaient à poursuivre notre démarche, pour qu’ils aient au moins la possibilité de faire un choix, lors des municipales », analyse Christian Guillemot. « Dès lors, il n’était plus possible d’hésiter », ajoute Bruno Gicquello. En fait Malestroit cité d’avenir venait de naître. Les deux amis explique ensuite avoir travaillé à dessiner le profil idéal de leurs colistiers afin de constituer « une équipe la plus performante possible ».

Un logo et un comité de soutien

Un comité de soutien à la liste Malestroit, cité d’avenir est en cours de création et la liste s’est dotée d’un logo que voici : Logo-malestroit-cite-d-avenir

Préparer l’avenir

« Le nom de la liste, Malestroit cité d’avenir, résume notre ambition : mettre Malestroit sur les rails du futur, développer son potentiel, capitaliser ses énergies, valoriser ses talents et lui donner enfin la dimension qu’elle mérite, tout en respectant ses racines », synthétise le duo.

Dans les prochaines semaines, il compte poursuivre son travail de terrain en organisant notamment des réunions de quartiers.

Voici la composition de la liste « Malestroit, cité d’avenir » (cliquez sur le tableau pour l’agrandir)

Voici les candidats, membres de la liste Malestroit, cité d'avenir.
Voici les candidats, membres de la liste Malestroit, cité d’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires