Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 4K 10K 840 241

Accueil / Ploërmel Communauté / Taupont. La future élite du rugby tricolore replante des haies bocagères

Ploërmel Communauté

Publié le 1 mars 2023

Taupont. La future élite du rugby tricolore replante des haies bocagères

Mais pourquoi faire replanter des haies bocagères à de jeunes rugbymens? « Pour en faire de vrais citoyens… », répond en substance Jordan Roux le directeur du RCV association qui accompagnait ce mercredi après-midi ses stagiaires dans une exploitation agricole de Taupont. Cette association est une émanation du Rugby club de Vannes qui forme la future élite du rugby français. Ils ont entre 15 et 18 ans et évoluent déjà au plus haut niveau de la compétition dans leurs catégories respectives. Ils ont intégré le pré-centre de formation du RCV, et sont scolarisés en seconde, 1ère et terminale. Cette école de rugby de haut niveau du club vannetais forme ces élèves qui seront peut-être un jour les internationaux vedettes du XV tricolore sur le plan sportif, mais pas seulement. Elle leur inculque aussi des valeurs que Jordan Roux synthètise autour d’un triptyque de base: famille, scolaire et sportif. Le partenariat établit entre le RCV et le groupe coopératif breton Eureden est venu ajouter une 4è branche pour équilibrer cette formation, la découverte des métiers de l’agriculture et la sensibilisation aux enjeux de l’agroécologie et de la biodiversité.

Et cela passe par la découverte de toute la chaine alimentaire. L’an dernier, ces étudiants sportifs ont pris des cours de cuisine qui leur ont permis de découvrir des méthodes de préparation des légumes originales. Cette année, ils passent de l’assiette aux champs… Il y a quelques semaines, ils ont assisté à une soirée animée par Yannick Jego, technicien bocage de GMVA (Golfe de Morbihan Vannes agglomération) qui leur a expliqué l’intérêt de planter des haies bocagères. Un intérêt au coeur de l’actualité puisque ces haies contribuent à améliorer la qualité de l’eau, favoriser la biodiversité ou bien encore à réduire les inondations. Une formation théorique qui comportait aussi un volet technique, expliuqant comment planter une haire bocagère.

Ne restait plus qu’à passer à la pratique. Et c’est à Taupont, ce mercredi qu’un groupe d’une douzaine de jeunes rugbymen est venu planter une centaine d’arbres d’essences diverses: chênes, merisiers, charmes, érables, cornouiller, viorne. Ils ont été accueillis chez David et Mickaël Joubier deux agriculteurs adhérents de la coopérative Eureden, très engagés dans les pratiques éco-responsables.

Pour l’occasion, ils avaient troqué les crampons pour les bottes et le ballon ovale par des pelles. Sous les conseils avisés des technicien(ne)s du SMGBO (grand bassin de l’Oust) et le regard avisé du mair ede Taupont, Jean-Charles Sentier également vice-président du SMGBO, les rugbymen ont reçu une initiation à l’agroécologie, dans une ambiance très vivifiante, attisée par un vent du nord glacial. Pas de quoi impressionner ces gaillards, bonnets à l’effigie d’Eureden vissés sur le crâne et pour certains en shorts… Cette opération s’inscrivait dans le programme Breizh Bocage porté par la région Bretagne avec des fonds européens, des départements, de l’agence de l’eau et des collectivités. « Nos journées sont très chargées au centre, on est très encadrés, on n’a pas le droit au moindre écart on est tout le temps concentrés. Alors, de venir là, ça nous change vraiment de notre univers quotidien », témoignent Gaëtan Marcerou, 15 ans de Quimperlé et Tom Carpentier, un vendéen de 16 ans, deux des stagiaires. Ils reconnaissent l’intérêt de cette sensibilisation éco-citoyenne. « C’est bien d’être informés du rôle de ces haies, on en avait entendu parler, mais sans plus. Et dans les cours, c’est peu évoqué, alors qu’on voit bien que c’est très important pour l’avenir de la planète », expliquent-ils, estimant que cette approche environnementale les a fait « évoluer mentalement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires