Accueil / Oust à Brocéliande / Questembert-Bohal. Les collégiens de Saint-Joseph dans le monde des abeilles

Oust à Brocéliande

Publié le 8 juin 2022

Questembert-Bohal. Les collégiens de Saint-Joseph dans le monde des abeilles

Une dizaine d’élèves de la classe ULIS du collège Saint-Joseph de Questembert sont venus passer ce mardi après-midi, à Bohal pour une véritable immersion dans l’univers des abeilles. Ce voyage constituait une étape d’un projet de longue haleine mené au sein de cette classe par Céline Kress la professeure et la documentaliste Agathe Hoquart. Car celle-ci est aussi passionnée par les abeilles et apicultrice à Séné. C’est elle qui a amené son extracteur de miel et quelques cadres de ses ruches au collège pour que les élèves puissent extraire eux-même du miel, le mettre en pot et… repartir avec à la maison. Les collègiens ont également fait une sortie à la maison de la nature à Vannes mais aussi suivre un atelier cuisine autour du miel ou de fabrication de bougies avec la cire d’abeilles.

Mais, ils n’avaient pas encore été en contact direct avec les précieuses pollinisatrices. C’est désormais chose faite. Depuis début avril, l’enseignante est en relation avec Nadine Fuzeau, élue de Bohal pour préparer cette visite. Ce mardi en début d’après-midi, une dizaine de collégiens ont donc été accueillis à la mairie de Bohal par le maire Alain de Chabannes, Nadine Fuzeau, Bernard Noblet ancien élu, Sébastien, le technicien communal et bien sur, l’incontournable Marie-Annick Gosselin qui veille sur les deux ruches communales. Suffisamment de combinaisons de protections contre les piqûres des insectes avaient été rassemblées pour équiper tout le groupe à l’exception de quelques uns trop intimidés par l’aventure. Ce qui a permis aux collégiens de s’approcher au plus près des butineuses et de les voir en plein travail.

La découverte s’est prolongée à la mairie avec des tas de précisions sur la vie des abeilles et sur leurs prédateurs dont le tristement célèbre frelon asiatique. Sébastien a insisté sur la prudence qui s’impose en présence d’un nid de frelon asiatique dont un simple choc peut déclencher une attaque massive de la colonie, potentiellement mortelle. Il a d’ailleurs montré la combinaison renforcée spéciale qu’il porte pour approcher un de ces nids.

Avant de repartir, les collégiens ont partagé avec leurs hôtes le goûter qu’ils avaient préparé dont notamment un succulent pain d’épices cuisiné le matin même…

La semaine prochaine, ils réaliseront un micro trottoir auprès de leurs camarades portant sur les abeilles afin de boucler ce passionnant projet pédagogique et environnemental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires