Accueil / Oust à Brocéliande / Saint-Marcel. Le Musée de la Résistance vise le label Tourisme et Handicap

Oust à Brocéliande

Publié le 23 mars 2022

Saint-Marcel. Le Musée de la Résistance vise le label Tourisme et Handicap

Dans le cadre de son objectif d’obtenir le label Tourisme et Handicap, le Musée de la Résistance en Bretagne de Saint-Marcel a accueilli Catherine Hoehlinger, chargée du développement des actions associatives, à l’APF France Handicap du Morbihan (désigné autrefois comme : l’Association des Paralysés de France). Elle était accompagnée de Laurence Bataille, cheffe de Projets. Toutes deux ont été reçues ce mercredi 23 mars par Tristan Leroy, le conservateur du Musée et par Jean-Luc Bléher, président d’OBC, auxquels elles ont remis 2 fauteuils roulants manuels… 

Laurence Bataille a expliqué le fonctionnement des fauteuils aux agents présents, car ils seront amenés à les manipuler. “Un fauteuil roulant est avant tout une assise, même si la plupart du temps il est personnel dans le quotidien ! Il permet de se reposer : c’est une chaise à roulettes, qui peut aider les personnes rencontrant des difficultés à la marche prolongée”, a-t-elle précisé, rappelant que l’accessibilité concerne toutes les personnes dont la mobilité est réduite : les personnes handicapées, mais aussi les personnes âgées fatiguées, les femmes enceintes ou celles avec poussettes, les enfants de moins de 6 ans, les personnes avec canes ou béquilles…

La labellisation à Tourisme et handicap est la seule marque d’État attribuée aux professionnels du tourisme, qui sont engagés dans une démarche de qualité, ciblant l’accessibilité aux loisirs et aux vacances pour tous, et assurent la qualité d’une visite ou d’un séjour individuel pour les personnes à mobilité réduites dans les hébergements et sur les sites touristiques. Le musée de la Résistance en Bretagne a anticipé ce label, à l’occasion des travaux de rénovation du musée.

 “Le nouveau musée se veut accessible à tous et l’obtention de ce label permettra d’ouvrir les portes de l’Histoire à tous les visiteurs, en toute autonomie quand ils en auront envie, grâce aux outils adaptés ! Il faudra aussi sensibiliser l’ensemble du public qui devra tenir compte du vivre ensemble. Les personnes à mobilité réduite et en situation de handicap bénéficieront d’un parcours de visite adapté, depuis le parking jusqu’à la visite du musée », souligne le président de la Communauté de communes…

“A l’intérieur, ces visiteurs pourront profiter de dispositifs de conforts, tels que les fauteuils roulants mis à disposition. L’espace a été revu et conçu pour leurs déplacements, qu’ils soient manuels ou électriques. Les contenus explicatifs sont également accessibles, à bonne hauteur de lecture. Un livret de visite sera remis à l’accueil, ainsi que des  audioguides pour les personnes malentendantes.  Des zones de repos ont été pensées, pendant le parcours de la visite. Nous anticipons également, avec l’association Valentin Haüy de Rennes, une démarche qui apporta des outils pour les malvoyants d’une part, et d’autre part avec les déficients intellectuels, pour lesquels nous avons déjà abordé le sujet avec l’ESAT de Saint-Marcel (Établissement ou Services d’Aide par le Travail)”, a ajouté le directeur du Musée…

Un agent du musée sera employé en qualité de référent accessibilité. Il s’agit de Mélanie Holbecq, qui a suivi une formation de 3 jours au CNFPT du Nord (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). “Cette formation me permet de connaître tous les types de handicap, et de les reconnaître, qu’ils soient physiques ou mentaux !”, explique Mélanie… De plus, le site internet du Musée sera mis à jour régulièrement, de manière à renseigner ce public sur les modalités de visite et sur l’accessibilité.

Mais pour l’heure, le dépôt de dossier de candidature du Musée, visant l’obtention de la marque Tourisme et Handicap pour les handicaps moteurs et auditifs, devra attendre encore quelques mois. Actuellement, le Musée bénéficie des soutiens administratifs et techniques  de l’Office de Tourisme de Bretagne, pour monter ce dossier. Une fois obtenu, le label s’inscrit dans le cadre de la législation en matière de sécurité et d’accessibilité et sa validité est de 5 ans, renouvelable après réévaluation…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires