Accueil / Thématiques / Magazine / Bignan. Maison des chouans: derniers travaux avant l’ouverture

Magazine

Publié le 28 mars 2021

Bignan. Maison des chouans: derniers travaux avant l’ouverture

Quand l’association Pierre Guillemot, fondée par Antoine Guillemot en 1990, achète 3 ans plus tard la maison natale du chef Chouan Pierre Guillemot à Bignan, elle est en ruine! Il faudra aux membres et bénévoles 17 ans de travaux de rénovation, pour pouvoir procéder à son inauguration en 2010 et l’ouvrir au public pour la première fois, à l’été 2012. D’autres travaux sont encore réalisés. Jusqu’en 2015, seul un niveau était accessible aux visiteurs. “Cette année-là, nous aménageons le premier étage, de manière à augmenter l’espace d’exposition. En 2018, ce sont les statues et le calvaire qui sont installés et l’année d’après, nous améliorons la scénographie dédiée à l’exposition du rez-de-chaussée”, explique le président Jean-Pierre Brazilec.

Les derniers travaux, évoqués lors de l’assemblée générale du 26 septembre 2020, sont encore en cours en ce moment. Ils concernent la réfection du sol du rez-de-chaussée. En terre battue jusqu’ici, il était exposé aux intempéries et se transformait en poussière par temps sec, et en boue les jours de pluie. “Cela devenait compliqué d’accueillir les visiteurs dans ces conditions, souvent impraticables ! Devant un tel constat, le Conseil d’administration élu en septembre dernier a décidé le remplacement de ce sol, par la pose d’une dalle en béton, plus propre et plus solide.”

Le rez-de-chaussée étant composé d’une partie exposition et d’une partie habitation, représentant une scène de vie au 18ème siècle. Les bénévoles ont donc dû démonter puis sortir les meubles et les objets anciens qui occupaient la pièce, pour pouvoir les mettre à l’abri et en sécurité, pendant les travaux.

“La municipalité de Bignan, avec laquelle nous sommes en étroite collaboration, nous a apporté un soutien important dans cette opération ! Le chantier Nature et Patrimoine du Centre Morbihan Communauté, dirigé par Jean-Philippe Billerey est intervenu début février 2021, pour retirer la terre et l’évacuer”, ajoute Jean-Pierre Brazilec. Cinq journées de travail à la pelle et à la pioche ont été nécessaires à l’équipe  pour retirer pas moins de 7 tonnes de terre…

D’autres travaux ont été réalisés, tel le nettoyage des statues, du calvaire, des murs et de la clôture de la maison. L’association espère maintenant que les conditions sanitaires, en relation avec l’épidémie de Covid, permettront d’ouvrir la maison des chouans cet été, comme à l’accoutumée.

Composition du bureau: Président : Jean-Pierre Le Brazidec, vice-président : Emmanuel Guyot, secrétaire : Nicolas Le Quintrec, trésorière : Marie-Claude Le Brazidec.

Un peu d’histoire

Le 1er novembre 1759, Pierre Guillemot vient au monde dans cette maison, la ferme de ses parents qui sont cultivateurs et meuniers. Une fois marié, Pierre Guillemot s’installe à Plumelec. Instruit, il est élu procureur-syndic dans sa commune. En 1792, il a 33 ans et revient exploiter la ferme familiale à Bignan. Mais 2 ans plus tard, alors qu’il est en contact avec des officiers vendéens, il soulève tout le secteur de Bignan. Il doit fuir avec sa famille. Sa ferme à Kerdel est pillée et vendue comme bien national. Il devient vite le “Roi de Bignan”, un des principaux chefs militaires chouans morbihannais et un des chefs les plus populaires de l’insurrection paysanne, après Georges Cadoudal.

Ses batailles sont nombreuses : Bataille de Saint-Bily, de Locminé (2 fois en 1796 et 1799), de la Tour d’Elven, du Mont-Guéhenno, du Pont du Loc’h…

En 1800, Pierre Guillemot est nommé adjudant général de l’armée royale commandant le Morbihan.

Trahi le 13 mai 1804 par un espion du préfet Joseph Jullien de Bidon, le Roi de Bignan est arrêté à Plaudren. Il est jugé, puis fusillé le 5 janvier 1805 à Vannes, à l’âge de 45 ans.

 

INFOS PRATIQUES :

Ouverture de la Maison des chouans :

Village de Kerdel à Bignan :

–       Les samedis et dimanches de 14 h à 18 h, du samedi 17 juillet jusqu’au dimanche 30 août.

–       Les Journées Européennes du patrimoine : samedi 18 et dimanche 19 septembre, de 14 h à 18 h.

L’entrée est gratuite. La visite est soit libre, soit guidée.

L’exposition estivale 2021 portera sur le thème : “Chansons populaires de la chouannerie” et sera illustrée par une dizaine de panneaux et une présentation audio-visuelle.

–       Nota : La Maison des chouans est ouverte aux associations, groupes culturels, aux entreprises et aux écoles, etc… à partir du 16 juin et jusqu’au 15 octobre, sur réservation.

Contact par mail: guillemotpierre56@yahoo.com

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires