Josselin. Une nouvelle chance pour la 4è fleur

A Josselin, ce rendez-vous suscitait beaucoup d’attente et la pression était forte pour cette visite. Le jury était accueilli par une délégation composée d’élus dont le maire Nicolas Jagoudet, la première adjointe Fanny Larmet, et d’agents communaux dont Alain Hivert le directeur des services techniques rejoint en fin de matinée par l’ensemble des agents des services techniques de la ville, auxquels s’étaient joints André Crocq, président du jury régional des villes et villages fleuris. « Je suis heureux et fier de commencer mon mandat par ce dossier si structurant et symbolique qu’est le concours à l’obtention de la 4ème fleur pour notre Petite Cité de Caractère® », annonçait d’emblée Nicolas Jagoudet qui rendait un hommage appuyé à son prédécesseur, Jo Séveno, initiateur de cette belle aventure fleurie. Le maire traçait donc les grandes lignes des objectifs de la nouvelle équipe municipale en terme de fleurissement. « Il s’agit de prendre en compte l’identité de notre site dans toutes ses dimensions, de développer la gestion différenciée des espaces et d’entretenir de façon attractive, les entrées de la cité, le coeur de ville, les rues, les sous-bois, les berges et les nouveaux lotissements, le tout articulé autour de deux axes majeurs que sont la mise en valeur de la trame verte (bois d’amour) et la trame bleue (circuit au fil de l’eau et canal). Il s’agit aussi d’orner le cadre urbain pour que tous les habitants aient un égal accès à un environnement de qualité, de consolider « le zéro phyto » pour assurer le retour de la biodiversité et de cultiver des plantations économes en ressources. Ces actions seront effectuées en association avec les habitants autour du principe fédérateur « j’embellis ma
ville » à l’image d’initiatives désormais ancrées dans les habitudes de Josselinais tels que le rempotage, les jardinières du faubourg de Sainte-Croix…/… Nous avons la volonté de prendre en compte l’empreinte environnementale dans chacun de nos projets », détaillait-il.

Guidé par Alain Hivert, le groupe partait ensuite à la découverte de Josselin à pieds et en bus. Une visite qui s’achevait par le jardin médiéval et la roseraie les deux derniers aménagements « verts » de la ville qui connaissent un énorme succès populaire. Il y a deux ans, Josselin avait raté le coche d’un rien, pénalisée par l’énorme chantier de rénovation qui se terminait tout juste. Du coup, un certain nombre de projets d’embellissements étaient à peine achevés, ce qui avait pesé lourd dans la balance et la décision du jury. Le jury a apprécié notamment le fait que les observations qu’il avait formulées il y a deux ans aient été prises en compte. Pas de triomphalisme prématuré puisque le verdict du jury ne sera connu qu’au mois de novembre prochain, mais visiblement la visite a suscité un satisfecit général tant sur le plan de l’aboutissement des chantiers en cours que sur la qualité des projets avancés pour l’avenir…

Mais bien sur, restent encore quelques semaines d’angoisse avant de savoir si Josselin peut enfin accrocher une 4è fleur à son blason. ce qui lui irait très bien d’ailleurs….


'Josselin. Une nouvelle chance pour la 4è fleur' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.