Coronavirus. Mercredi 1er avril: le point de la situation en Bretagne

Voici le point de la situation sanitaire en Bretagne liée à l’épidémie de Coronavirus dressé par la préfecture de Région et l’ARS le 1er avril 2020:
« Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville (réseau de médecins dits « sentinelles », SOS médecins…). Ces analyses permettront d’avoir une vision de l’évolution de la propagation du coronavirus dans les différents territoires de la région et d’adapter ainsi la réponse sanitaire.

Le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février est de 1109 (+69 en 24h), ainsi répartis :

357 personnes résidant dans le Morbihan (contre 338 mardi)
260 personnes résidant dans le Finistère
257 personnes résidant en Ille-et-Vilaine
136 personnes résidant dans les Côtes d’Armor
auxquelles s’ajoutent :

52 personnes ne résidant pas en Bretagne
47 personnes, qui ont fait l’objet de prélèvements biologiques dans les centres hospitaliers de Lorient, Morlaix, Pontivy, Saint-Malo, Rennes, Brest ou Quimper mais dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus.

Prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne actuellement :

219 en hospitalisation conventionnelle (+ 16 en 24h)
79 en service de réanimation (+11)
31 en soins de suite et réadaptation (+9)
5 en psychiatrie (+ 5)
200 retours à domicile (+17)
54 décès (patients âgés de 60 à 97 ans) à déplorer dans le cadre des prises en charge hospitalière (+ 5). »

Covid-19 Solidarité région Ile-de-France

Le mouvement de solidarité nationale se poursuit en Bretagne pour venir en renfort des régions Ile-de-France et du Grand-Est (6 patients du Haut-Rhin avaient été accueillis dans le Finistère le 25 mars dernier). En parallèle de l’opération de transfert, effectuée ce jour, de 36 patients répartis vers les CHU de Rennes et de Brest, le Centre hospitalier de Saint-Brieuc et l’Hôpital d’Instruction des Armées, près de 70 volontaires médicaux et soignants, d’établissements publics et privés bretons, se sont également mobilisés pour renforcer les équipes hospitalières en Ile-de-France.

En Bretagne, cette solidarité se concrétise également avec l’ouverture depuis le 25 mars de la plateforme de l’opération #renforts-Covid. Cette interface digitale, qui permet à des étudiants, professionnels actifs ou retraités de venir en renfort des établissements de santé et médicaux-sociaux, enregistre déjà 1520 volontaires inscrits.


'Coronavirus. Mercredi 1er avril: le point de la situation en Bretagne' a 3 commentaires

  1. 1 avril 2020 @ 17 h 41 min fifi

    A partir de maintenant, toutes les personnes nouvellement infectées, sont celles qui n’ont pas respecté les consignes de confinement …

    Répondre Signaler un abus

  2. 1 avril 2020 @ 17 h 42 min fifi

    A l’exception, bien sûr, de celles qui se sont faites contaminées en milieu hospitalier

    Répondre Signaler un abus

  3. 3 avril 2020 @ 8 h 46 min Paria

    Fifi vous dites n’importe quoi. Les gens peuvent être contaminés en faisant des déplacements autorisés (courses, visite a des personnes vulnérables…) et toutes les personnes qui travaillent pour vous nourrire (production, transport, distribution) vous en faites quoi? Vous devez être bien chez vous avec vos réserves de pâtes, riz, PQ , gel hydroalcoolique…, pendant que des gens risquent d’être infectés pour tenir le pays à flot. Mais tout ça c’est sans votre reconnaissance apparemment…

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.