Rochefort-en-Terre. Le retour (provisoire) du voyageur des mots

Jean-Pierre Fourré parti sur les routes avec sa librairie nomade, voici maintenant huit semaines, est de retour à Rochefort-en-Terre. «Jusqu’à fin août » prévient-il. Du Poitou, sa première destination, à l’Albigeois, le voyageur des mots n’a pas manqué de rencontres et d’anecdotes. Mais pas question pour ce travailleur infatigable de laisser passer le temps.  « Je n‘ai pas eu l’autorisation de m’installer devant la mairie ou dans le parc du château de Rochefort, heureusement, Thierry, m’a gentiment offert un coin de terrain devant sa libraire (Librairie Saint-Hortense) pour installer mon camion le dimanche, super-sympa mon collègue » commente Jean-Pierre Fourré.

Avant de reprendre sa route en septembre, outre le dimanche à Rochefort-en-Terre, le voyageur des mots s’installe sur le marché du mercredi soir à Questembert.


'Rochefort-en-Terre. Le retour (provisoire) du voyageur des mots' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.