Malestroit. Pont du rock: l’armée des jeunes débarque


 

Ils sont une cinquantaine, âgés de 15 à 18 ans et ont tous présenté leur candidature individuellement pour venir participer au montage et au démontage du festival du Pont du Rock. Ils s’engagent à être présents sur le site 5 jours avant le festival et une journée après. En retour, ils bénéficient d’un pass pour les deux soirées du festival qui aura lieu vendredi et samedi prochain…

La première vague de ces jeunes qui débordent de dynamisme est arrivée ce lundi matin sur le site de la Daufresne où le festival se déroule. Ils bénéficient de l’encadrement très professionnel de Sabine qui distribue les rôles. Par petits groupes, ils vont participer à une multitude de chantiers préparatoires. Une tache méconnue du grand public et surtout des festivaliers mais sans laquelle le Pont du Rock ne serait pas ce qu’il est. Car mine de rien, ils en abattent du travail tous ces jeunes…

Demain mardi, une deuxième vague de renforts arrive avec cette fois les jeunes recrutés par l’OBC (Oust à Brocéliande Communauté) dans le cadre d’une convention signée avec l’association Aux arts etc… organisatrice du festival.

Les conditions sont les mêmes : 3 jours de présence avant le festival et 2 jours après et en échange un pass pour les deux jours du festival. La différence, c’est que ce sont les animateurs du service jeunesse de l’OBC qui assure l’encadrement de ce groupe, pendant leurs missions sur le site, mais aussi pendant leur soirée au festival. L’objectif étant entre autre de les sensibiliser aux risques des conduites addictives. Ils ont donc droit par exemple, à une visite prolongée sur les stands tenus par les associations luttant contre les addictions. Mais cet accompagnement dédié, ne les dispensent pas de suivre les consignes de Sabine, véritable cheffe d’orchestre des jeunes bénévoles du Pont du Rock.

Cette facette du Pont du Rock, c’est le symbole de l’avenir même du festival qui soigne son image conviviale et familiale. Les responsables de l’association savent bien que ceux qui y auront goûté auront envie d’y revenir. Et cette armée de jeunes bénévoles pourrait bien former les rangs du festival du futur.


'Malestroit. Pont du rock: l’armée des jeunes débarque' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.