Questembert. Téléphone: l’accès au chateau d’eau est simple

Interrogé par nos soins sur la panne qui affecte depuis lundi son réseau sur le secteur de Questembert, l’opérateur Orange nous avait expliqué que l’accès au chateau d’eau sur lequel est situé l’antenne à l’origine de la panne est compliqué en raison des autorisations qui doivent être demandées auprès du propriétaire. D’où l’intervention tardive des techniciens d’Orange, ce jeudi 13 juin.

Ce propriétaire c’est le SIAEP (syndicat intercommunal d’adduction d’eau) de la région de Questembert qui s’insurge contre cette explication, affirmant que l’autorisation d’accès au chateau d’eau est très simple à obtenir, dans la mise au point suivante:

« Le président du SIAEP de la région de Questembert souhaite apporter un démenti à l’information communiquée hier le 12/06 dans les Infos du Pays Gallo par la société ORANGE, en page Questembert :

En effet, à chaque intervention technique d’un opérateur de téléphonie sur ses équipements installés sur le château d’eau de Questembert, le propriétaire du château d’eau, à savoir le Syndicat intercommunal d’eau potable (SIAEP) de la région de Questembert, doit être systématiquement prévenu, ainsi que l’exploitant délégataire du service public de l’eau Veolia. Mais en aucun cas l’autorisation du SIAEP n’est difficile à obtenir : fréquemment les opérateurs de téléphonie interviennent sur leurs installations, ne serait-ce que pour de la maintenance , et ils obtiennent toujours aisément l’autorisation du SIAEP. »


'Questembert. Téléphone: l’accès au chateau d’eau est simple' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.