Josselin. Un appel aux dons pour les vitraux de la basilique

L’entretien et la restauration de la basilique Notre Dame du Roncier de Josselin est un chantier quasi permanent et coûteux pour les finances locales. Mais, souligne Joseph Séveno, le maire de Josselin “ce qui constitue l’essence même de Josselin, c’est son patrimoine et son entretien, cela a un coût. il faut trouver des fonds…”. Actuellement, ce sont les vitraux de la façade sud de l’édifice qui font l’ojet de toutes les attentions. certains datant de la fin du XVè siècle, remaniés au XIXè ont en piteux état. la commune a lance un programme ambitieux pour les remettre en état et leur rendre leur splendeur passée.

Cette restauration des 7 vitraux suppose la mise en oeuvre d’un savoir-faire et d’une compétence hors normes et qui représente un lourd investissement. Le montant des travaux est estimé à 456 102 euros. Décrocher un maximum de subventions, c’est un peu un sport national à Josselin dans la maitrise duquel Joseph Séveno excelle. D’ores et déjà ce chantier bénéficie de 364 431 euros d’aides provenant de l’Etat, de la région, et du département, soit environ 80%. Pour optimiser la durée des travaux et la recherche de subventions, la commune a réussi à cumuler plusieurs tranches du chantier. Mais dans le domaine des aides, tout a été passé au peigne fin par le maire. Pour l’anecdote, Josselin a réussi à dénicher une gagnotte inutilisée faute de candidats. Elle est désormais dans la besace josselinaise au bénéfice de la basilique…

Mais donc, il reste encore environ 91 000 euros à la charge de la commune. pour réduire encore un peu la note, la municipalité a décidé de lancer une campagne de mécénat populaire. En clair, ce sont les particuliers, comme les entreprises d’ailleurs qui sont appelés à la rescousse pour boucler le budget des travaux. Par ce biais, Josselin espère rassembler 20 000 euros. Outre son intérêt financier cette opération est aussi l’occasion d’impliquer un large dans la conservation d’un patrimoine architectural, culturel et religieux exceptionnel. Tout le monde peut en effet participer à la hauteur de ses moyens (à partir de 1 euro) et bénéficier en plus d’une réduction de l’impôt sur le revenu.

Pour mettre en oeuvre cette opération de mécénat, autrement dit cet appel aux dons, Josselin s’est retourné vers la fondation du patrimoine, un organisme chapeauté par les ministères de la culture et des finances dont l’action est peut-être méconnue du grand public. Cet organisme rassemble 500 bénévoles et 70 salariés en France et son champ d’action concerne le patrimoine au sens large du terme: le bâti bien sur, mais aussi ien d’autres domaines comme le mobilier ou fluvial. En Bretagne, la Fondation du patrimoine a participé à la mise en oeuvre de 1000 projets pour un montant total de 120 millions d’euros d’investissement.

Son organisation permet un quadrillage assez fin du territoire grâce à la présence de délégués intervenant sur un secteur assez restreint. Ainsi pour le territoire de la communauté de communes de l’OBC, c’est Jean-François Le Quernec qui exerce cette fonction bénévole qui repose sur la passion. “Je connais Jean-François depuis longtemps. C’est quelqu’un riche de ses convictions personnelles et un véritable amoureux du patrimoine. C’est un honneur pour moi qu’il soit notre interlocuteur…”, souligne Joseph Séveno. Jean-François Le Quernec a rappelé le rôle de la fondation et incité tous ceux qui ont des projets de sauvegarde d’éléments patrimoniaux à s’adresser à elle. “Il y a parfois des particuliers qui engagent des travaux de rénovation et qui ignorent qu’ils peuvent obtenir un label de la fondation qui leur permet de bénéficier d’une défiscalisation”, détaille le délégué qui a signé une convention samedi avec le maire de Josselin pour formaliser cet appel aux dons. La Fondation recevra les dons qu’elle reversera à la commune lorsque les travaux seront terminés. Lors de cette cérémonie officielle, Jean-François Le Quernec a également donné quelques conseils pour réussir cette collecte et notamment celui de communiquer auprès du public afin de le sensibiliser ce projet. Un conseil qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisqu’une réflexion dans ce sens va être prolongée par la municipalité.

Ce qu’il faut savoir sur les dons 

Comment donner: aller sur le site de la fondation du patrimoine en cliquant ici. 

Réductions d’impôts: pour les particuliers à hauteur de 66% du dondans la limite de 20% du revenu imposable. Pour les entreprisesà hauteur de 60%du don dans la limite de 5% du chiffre d’affaire HT

Contreparties pour les donateurs : Formule N°1, de 1 à 149 euros : invitation à l’inauguration des travaux; formule N°2, de 150 à 299 euros: invitation à l’inauguration et invitations aux évènements organisés (concerts, chorales…); formule N°3, au-delà de 300 euros: invitation à l’inauguration, invitations aux évènements organisés (concerts, chorales…) et visite de chantier avec l’architecte des travaux


'Josselin. Un appel aux dons pour les vitraux de la basilique' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.