Accueil / Questembert Communauté / Questembert. Des collégiens Italiens à Jean-Loup Chrétien

Questembert Communauté

Publié le 22 mars 2018

Questembert. Des collégiens Italiens à Jean-Loup Chrétien

Cela fait maintenant quatre ans que des échanges ont lieu entre les collèges Paolo Stéfanelli de Rome et Jean-Loup Chrétien. Depuis le 15 mars et jusqu’au 22,  35 jeunes Italiens sont  en France où ils ont déjà visité le château de Vitré, Fougère, le Mont Saint-Michel et la forêt de Brocéliande. Ils sont arrivés samedi à Questembert où ils ont été reçus dans des familles d’accueil. Dimanche, ce sont ces familles qui leur ont fait découvrir, Saint-Malo où des communes voisines de Questembert pour certains, tandis que d’autres ont découvert la piscine ou la patinoire. Quelques-uns, logés chez des agriculteurs, se sont occupés des animaux de la ferme, vaches comprises, ce qui n’a pas manqué de faire sourire leurs accompagnatrices.

Travail au CDI et cours commun

Lundi matin, c’est Pont-Aven que les collégiens transalpins ont visitée et ce mercredi matin, les jeunes Romains se sont rassemblé dans la salle du CDI afin de travailler sur leurs carnets de voyage, « fait d’esquisses et d’écritures gothiques». précise Cinzia Statuto. Ce professeur de Français au collège Paolo Stéfanelli accompagne le groupe avec Danièla Ricci et Paola Marzano. Un exercice de style que certains, comme Anne-Laetitia, Giacomo ou Julia maîtrisent déjà à merveille. «Cet après-midi nous allons avoir un cours commun», intervient Laurence Maerky, professeur de Français à Jean-Loup Chrétien et à l’origine de cet échange. «Certains élèves sont devenu amis grâce aux réseaux sociaux par lesquels ils ont beaucoup communiqué», ajoute-t-elle. Dans le cadre de l’échange, des élèves du collège Jean-Loup Chrétien vont se rendre à leur tour en Italie du 17 au 24 avril.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires