Accueil / Ploërmel Communauté / Pays de Ploërmel. Désert médical : les élus alertent le ministre

Ploërmel Communauté

Publié le 7 décembre 2016

Pays de Ploërmel. Désert médical : les élus alertent le ministre

image

Les représentants des 55 communes membres du Pays de Ploërmel-Coeur de Bretagne sont réunis ce mercredi soir, en comité syndical. Ils représentent 70 000 habitants répartis sur 6 communautés de commune.

Le gros morceau de la soirée, c’est le débat autour du Scott, le schéma d’aménagement du territoire. Mais le sujet le plus brûlant d’actualité, c’est aucun doute le problème de la désertification médicale. Car ce soir, l’ensemble de ces élus ont adopté une motion s’alarmant de l’aggravation de la désertification médicale sur le territoire.

Dans cette motion, qu’ils adressent à Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, les élus constatent « que le Pays compte un médecin pour 1521 habitants alors que la moyenne nationale est de un médecin pour 1075 habitants », mais aussi qu’en 2016 « plus de 70% des médecins généraliste ont plus de 55 ans ».

Ils rappellent tous les efforts qu’ils ont déployées depuis plusieurs années pour tenter d’enrayer ce phénomène. Mais ils soulignent le fait que « depuis trois mois, le départ précipité de plusieurs médecins a encore plus fragilisé notre territoire, creusant de ce fait les inégalités territoriales et sociales de santé ».

Ils se font les porte-parole de la population. Ils s’inquiètent « du turn-over de médecins s’installant en zones prioritaires ou fragiles pour une durée limitée; du non remplacement des medins retraités; du malaise, voire du burn out de professionnels qui voient leur patientèle augmenter de ce fait…/…de la concurrence entre communes afin de faire venir un médecin et des exigences d’installation de certains professionnels; de la difficulté d’accès aux soins pour les plus fragiles (personnes âgées, en situation de handicap ou précrisées) ».

Fort de ce constat, ils interpellent l’Etat et l »incite à « mettre tout en oeuvre pour débloquer rapidement cette situation et permettre à la population un égale accès aux soins ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires