Accueil / Questembert Communauté / Questembert / Questembert. Téléthon : plus de 8000 euros de collecte

Publié le 12 décembre 2015

Questembert. Téléthon : plus de 8000 euros de collecte

DSC_0015 3

Une cinquantaine de bénévoles et représentants d’associations locales se sont retrouvés vendredi soir au local de la Bogue d’or pour dresser le bilan du Téléthon qui s’est déroulé samedi dernier. Compte-tenu de l’affluence et de l’ambiance qui régnait ce jour-là, l’annonce d’un bon résultat était prévisible. Et les chiffres confirment l’ampleur du succès. Avant même de les communiquer, Hervé Pensier, le responsable du Téléthon demande à l’assemblée de s’applaudir « ça vaut le coup. Ca a généré beaucoup plus de déplacements que d’habitude en ville. Les gens savaient où aller… ». Et voila le résultat : 7902 euros de bénéfice net et cela sans compter les revenus du repas du soir. Aurélie Piel, trésorière de l’association indique que celui a généré 6068, 51 euros de chiffre d’affaire. Mais il faudra déduire de ce chiffre les dépenses qui ont été effectuées. Ce repas devrait donc déboucher sur un bénéfice net de 2 à 3000 euros qui viendra s’ajouter aux 7902 euros collectés par ailleurs…

Les applaudissements étaient donc bien justifiés. D’ailleurs la responsable départementale de la trésorerie du Téléthon qui est venu sur place le samedi après-midi s’est déclarée « impressionnée » par toute ce qui avait été fait. La soirée a aussi été l’occasion de faire le tour des éléments qui pourront être améliorés l’année prochaine. En premier lieu, ce sera la sonorisation, qualifiée de « nulle » qui semble le problème le plus important qui a été rencontré. Le lâcher de ballons a connu un succès inattendu, puisque les 300 ballons qui étaient disponibles n’ont pas suffi de répondre à la demande. Il y aura aussi des ajustements à faire sur l’emplacements de certaines animations. C’est ainsi que les pompiers seront peut-être plus à l’aise sur la place de la Libération pour effectuer leurs manoeuvres. Et puis l’an prochain, il y aura au moins un défi à relever : le tirer de camion. L’engin de 44 tonnes a été tracté sur 17 mètres par les volontaires. Record à battre.

Du côté du repas du soir, Aurélie Piel a remercié tous ceux qui l’ont aidé. Un coup de chapeau a été adressé à Alain Henry qui s’est chargé de la cuisson du pain et de la préparation du repas. Ce dernier s’est réjoui que le poulet frites ait remplacé l’habituelle tartiflette. « C’est un menu plus modulable », souligne le spécialiste de la restauration collective. Au total, 360 repas ont été servis, soit 10 de plus que prévus. Faut-il aller plus loin? Tout le monde s’est accordé à dire que cela poserait de gros problèmes d’organisation.

Coup de chapeau également aux bénévoles qui ont fait les gâteaux vendus l’après-midi et servis le soir, un apport important au bénéfice final. L’an prochain, il est envisagé la fabrication sur place des crêpes et des galettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires