Accueil / Questembert Communauté / Questembert / Questembert. Ca tacle au conseil municipal

Publié le 1 juillet 2014

Questembert. Ca tacle au conseil municipal

Mardi soir s’est déroulée la dernière réunion du conseil municipal de Questembert avant la trêve estivale. La prochaine réunion est programmée pour le premier lundi de septembre.

Pour la première fois, les questions orales font leur apparition. Le principe : les élus qui le souhaitent exposent le thème général des questions qu’ils souhaitent aborder. Celles-ci sont examinées en fin de réunion. On note notamment une question de Ludovic Benoits qui souhaite revenir sur les documents de l’OMS. L’affaire avait été au centre d »un débat lors du dernier conseil. Ludovic Benoits promet « du nouveau »…

Décidément,  les élus qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition sont en forme avant les vacances. En marge du dossier de construction du réseau de chaleur qui s’achève, Philippe Moulinas, premier adjoint « s’étonne » de la différence entre l’estimation (190 800 euros) et  le montant définitif  (228 140 euros). Paul Paboeuf -qui était alors maire de Questembert et président de la communauté de communes- se sent visé et prend la mouche.  « On n’y peut rien. L’appel d’offres n’a pas donné les résultats qu’on attendait », s’emporte-t-il. Le ton monte entre  les deux élus et Marie-Annick Martin intervient pour recentrer le débat sur l’ordre du jour du conseil…

Après la nomination des représentants de la commune au CLSPD (conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance) Paul Paboeuf jubile. Il revient sur les incidents qui ont secoué Questembert ces derniers jours. Il rappelle que la majorité l’avait attaqué sur ce point pendant la campagne. « Vous vous retrouvez finalement dans la même situation que celle que j’ai connue…/…Heureusement que nous avons l’appui de la gendarmerie. Quand je le disais, vous ne me croyiez pas », lance Paul Paboeuf à l’intention de Marie-Annick Martin. Il estime que les derniers incidents pourraient être assez rapidement résolus  « Mais ne nous faisons pas d’illusion, on y sera de nouveau confronté… »

« Ce n’est pas une raison de baisser les bras et je n’ai pas l’intention de baisser les bras… », rétorque Marie-Annick Martin.

On arrive aux questions orales avec un petit retour sur l’affaire des dossiers de l’OMS. « Je ne reviens pas sur les dossiers numériques que vous avez supprimés. Mais où sont les dossiers papiers?, demande Ludovic Benoits en direction de Gérard Launay. On veut nettoyer les sentiers : pas de dossier papier, les foulées de Questembert, pas de dossier papier… J’ai fouillé l’armoire de fond en comble et je n’ai rien trouvé. Alors où sont les dossiers papiers ».

« Tout est sur papier, il suffit de chercher… », affirme Gérard Launay. Si les armoires sont vides, où sont donc ces fameux dossiers? « Sur l’armoire… », précise l’élu.  Ludovic Benoits a promis d’aller voir. On peut parier qu’il y aura  un 3è épisode…

 

1 commentaire "Questembert. Ca tacle au conseil municipal"

  1. Non, je ne jubile pas: personne ne peut se réjouir de voir notre petite ville à nouveau confrontée à ces faits insupportables. Mais je n’irai pas moi lancer une pétition sommant le maire d’agir. Mme Martin découvre à ses dépens que « yaka, faukon », ça ne marche pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires