Accueil / Oust à Brocéliande / Déchets : Questembert qui rit, Malestroit qui pleure

Publié le 25 juin 2014

Déchets : Questembert qui rit, Malestroit qui pleure

Est-ce que vous savez ce qu’est la redevance incitative en matière de collecte des déchets ménagers? C’est un système destiné à réduire le volume des déchets produits par les habitants. En deux mots, plus vous remplissez vos poubelles, plus vous payez et vice-versa. Donc, pour réduire leur facture, les habitants doivent pratiquer le tri sélectif, utiliser les déchetteries, bref tout faire pour diminuer leur production de déchets. La redevance incitatrice est en place à Questembert et donne d’excellents résultats dont se félicite la communauté de communes… Celle-ci évoque une baisse de 40% du tonnage d’ordures ménagère constatée six mois après la mise en place de la redevance incitative.

Oui, mais voila, il y en a un qui s’étrangle quand on lui parle de ça, c’est Alain Launay, le président de la CCVOL à Malestroit et maire de Pleucadeuc. Parce que pour réduire le volume de leurs déchets, il y a des petits malins habitant sur Questembert qui ont trouvé une astuce pas très sympa.

En effet, les communes de la CCVOL frontalières de la communauté de Questembert se sont aperçu que les habitants voisins viennent déposer leurs ordures sur leur territoire. C’est le cas de Pleucadeuc où des déposants extérieurs ont été formellement identifiés, mais aussi à Saint-Gongard. En clair, cela signifie des déchets de tous genres qui s’entassent dans les bacs de la CCVOL, mais aussi des dépôts sauvages qui se multiplient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires