Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Les pélerins du Tro Breiz feront escale en ville

Publié le 11 juin 2014

Malestroit. Les pélerins du Tro Breiz feront escale en ville

C’est un évènement qui va bousculer la vie de Malestroit et des environs. La ville va accueillir les pèlerins du Tro Breiz le 6 août prochain. Le Tro Breiz, signifie « tour de Bretagne » et au Moyen-âge il s’agissait d’un pèlerinage en hommage aux sept Saints Fondateurs de Bretagne : Brieuc et Malo dans leur ville, Samson à Dol-de-Bretagne, Patern à Vannes, Corentin à Quimper, Pol Aurélien à Saint-Pol-de-Léon et Tugdual à Tréguier. A l’époque le Tro Breiz se faisait en un mois ou plus : 600 km de marche à pieds. C’était un pèlerinage aussi important que ceux fait à Rome, Jérusalemn ou Saint-Jacques de Compostelle. Selon la légende, tout Breton qui accomplissait le Tro Breiz était assuré d’aller au paradis.

Ce pèlerinage a été relancé en 1994 par l’association « les chemins de Tro Breiz ». La version moderne veut que les pèlerins accomplisse une étape par an. Cette année, cette marche leur permettra de relier Dinan à Vannes, en passant par… Malestroit. Les randonneurs seront au moins 1300 et se rassembleront sur la place Bouffay. Ils sont particulièrement bien organisés « nous avons pu constater le heur niveau de leur préparation et ils souhaitent une participation de nos musiciens », commente le maire, Bruno Gicquello, visiblement emballé par ce rendez-vous. Il suggère d’ailleurs la mise en place d’une équipe peut-être fédérée par le tout nouveau syndicat d’initatives de Malestroit, afin de préparer comme il se doit l’accueil des pèlerins. Des groupes musicaux locaux ont déjà prévu de s’associer à l’évènement et un groupe de Malestroit organisera un fest noz au moment du repas des marcheurs à la salle des fêtes.

Cette initiative pourrait être une très bonne affaire pour le commerce local, au moins pour les restaurants. En effet, on estime qu’environ la moitié des pèlerins pourraient déjeuner en ville.

Pour en savoir plus sur le Tro Breiz, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires