Accueil / Ploërmel Communauté / Campénéac. Comment le transformateur a pris des couleurs

Ploërmel Communauté

Publié le 25 juillet 2022

Campénéac. Comment le transformateur a pris des couleurs

Le transformateur tout gris a bien changé d’allure. Ces postes techniques indispensable pour distribuer l’électricité aux habitants sont bien souvent de tristes verrues dans leur environnement. De moins en moins cependant comme le montre l’opération menée à Campénéac qui a été inaugurée vendredi en fin d’après-midi. une fois la bâche de protection retirée, le transformateur est apparu comme une oeuvre d’art plutôt bien en cohérence avec son environnement: l’étang et l’esplanade du presbytère transformée en salle d’exposition en plein air… C’est d’ailleurs d’un habitant de la commune ayant vu l’exposition photos qu’est venue la suggestion de décorer le transformateur. « C’est resté dans notre esprit parce qu’on est une équipe à l’écoute… », souligne Hania Renaudie, conseillère départementale et maire de Campénéac. Mais si ‘équipe municipale a décidé à l’unanimité de concrétiser le projet, c’est aussi et surtout parce qu’il permettait d’associer les jeunes de la commune. Et du coup, c’était l’occasion de leur fournir une activité ludique et culturelle en ce début de vacances « parce que nous savons que c’est une période délicate pour les jeunes qui ne se retrouvent pas toujours dans les accueils de loisirs… », souligne la maire qui précise avoir ciblé la tranche d’âge des 11-17 ans.

Et puis, Enedis avait réservé une ligne de crédit pour le projet de Campénéac. Tout s’est alors accéléré en juin, d’autant que Hania Renaudie avait également trouvé l’artiste susceptible d’encadrer le projet, Mathilde Olivier, une illustratrice rennaise qui a des attaches familiales à Campénéac. Tous les éléments étaient donc réunis. Ne restait plus qu’à appuyer sur l’accélérateur. La diffusion du projet sur les réseaux sociaux a permis de trouver les 5 jeunes acceptant de s’impliquer dans le projet. Celui-ci doit aussi répondre à des contraintes de sécurité puisqu’il s’agit d’un transformateur. Une convention a donc été passée entre la commune, Enedis et Morbihan Energies et la semaine dernière les jeunes et l’artiste sont passés à l’acte. Avec l’aide également des services techniques de la commune. Le décor choisi est l’arbre dont Campénac a fait son logo.

Vendredi le transformateur décoré a donc été dévoilé par Hania Renaudie, Julien Jacquet et Jean-Jacques Hospod, représentants respectivement Enedis et Morbihan Energies. « Ce type de projets tient à coeur à Enedis et à Morbihan Energies. On accompagne les collectivités dans des projets locaux avec leurs habitants », explique Julien Jacquet. Il reconnait que les transformateurs ne « sont pas les éléments les plus esthétiques du réseau », mais ces projets permettent aussi d’informer les jeunes sur les problématiques de sécurité liées au réseau. « On offre aux jeunes une toile vierge à peindre ou à décorer pour améliorer l’esthétisme de ces ouvrages qui sont indispensables à tout le monde ». A l’occasion de cette inauguration, Hania Renaudie a rendu hommage à l’investissement de Sandra Dragon, une conseillère municipale dans l’aboutissement de ce projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires