La Gréé Saint-Laurent. Accessibilité: les précieux conseils de Yann Jondot

Faire en sorte que la commune soit vraiment accessible à tous et notamment aux personnes âgées ou aux personnes à mobilité réduite… C’est un objectif qui tient à coeur aux élus de La Grée Saint-Laurent. Il y a déjà des choses de faites, mais est-ce suffisant? Et puis, il y a ce projet en cours qui pourrait avoir un impact fort sur la vie de cette petite commune d’à peine 400 habitants. La municipalité est en cours d’acquisition de l’ancienne école du village désaffectée depuis plusieurs années. Un beau bâtiment très bien situé qui ouvre la porte à toute sorte de projets. Pour l’instant, les élus n’ont rien décidé sur la destination future de cette bâtisse, qui pourrait avoir un rôle central dans le développement de la commune. Mais ce qui est sur c’est qu’elle est destinée à recevoir du public… Et pour le maire nouvellement élu, André Josse, il est essentiel avant tout projet de prévoir son accessibilité future. Comment mieux anticiper et prévoir les aménagements nécessaires qu’en faisant appel à un expert? Et c’est Yann Jondot, l’ancien maire de Langoelan, paraplégique, célèbre pour avoir escaladé les 5895 mètres du Kilimandjaro, mais aussi pour l’action qu’il mène en faveur de l’accessibilité des collectivités locales qui est venu donner son avis éclairé. Nommé ambassadeur de l’accessibilité, il fait le tour des communes de Bretagne pour distribuer des labels qui définissent le niveau de leur capacité à accueillir des personnes en situation de handicap: A, quand  la commune est entièrement accessible, B quand il reste quelques aménagements à réaliser et C quand il y a plus à faire. Apposés sur les panneaux d’entrées de ville, ces labels indiquent aux visiteurs à mobilité réduite les difficultés qu’ils auront ou pas à se déplacer dans la commune.

Vendredi soir, comme il en a l’habitude, Yann Jondot a fait le tour de La Grée Saint-Laurent en compagnie du maire et de son adjointe qu’il avait invités à se déplacer dans un fauteuil roulant. Rien de tel pour découvrir parfois que quelques centimètres qui paraissent insignifiant à une personne valide deviennent une barrière infranchissable pour un fauteuil. Un avis plutôt favorable sauf pour les toilettes publiques qui sont vraiment inaccessibles. L’avantage avec Yann Jondot, c’est qu’en tant qu’élu, il peut quasiment faire les plans de l’aménagement souhaitable.

Mais André Josse a profité de cette visite pour faire découvrir à Yann Jondot l’ancienne école que la commune va racheter pour évaluer avec lui les travaux qui permettraient d’en faciliter l’accès et d’en vérifier la faisabilité.

Mais Yann Jondot était venu aussi porter un message au nom des défenseurs de l’accessibilité, plus orienté vers l’humain que vers l’aspect matériel des choses. “Notre nouvelle révolution pour l’accessibilité, c’est de moins parler de marches, de moins parler de portes, de moins parler de pictogrammes, mais plutôt de voir ce que l’on peut apporter à nos concitoyens. C’est notre priorité, d’être capable d’aller vers les gens…”, a-t-il expliqué.

Des conseils qui ont été très apprécié par les élus très attentifs aux observations frappées au coin du bon sens généreusement données par Yann Jondot. Après échanges avec le maire, c’est le label “B” qui va figurer aux entrées de la commune, en attendant la réfection des toilettes publiques. ce chantier terminé, la Grée Saint-Laurent basculera dans le “A”


'La Gréé Saint-Laurent. Accessibilité: les précieux conseils de Yann Jondot' a 2 commentaires

  1. 26 octobre 2020 @ 18 h 11 min Dan56

    tous avec un masque sauf….cette dame
    elle ne croit pas au virus ou quoi!!!
    Dan56

    Répondre Signaler un abus

    • 27 octobre 2020 @ 13 h 36 min ANTICOVID

      Toujours à l’oeuvre le”Donneur de Leçons permanent”!!!! ……tout ce qui est excessif est insignifiant …..il est insignifiant… chère Madame, laissez le passer son chemin.

      Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.