Taupont. 147 convives au repas du CCAS

147 personnes ont répondu à l’invitation lancée par le CCAS pour participer au repas organisé par le CCAS de Taupont ce dimanche midi, soit 30 de plus que l’an passé. Quand on sait qu’à Taupont la barre est placée assez haute pour accéder à ce repas (72 ans contre 70 pour beaucoup d’autres), et que 234 invitations ont été lancées, on se dit qu’il doit y faire bon vivre…

Jean-Charles Sentier a dit son émotion de présider ce rendez-vous annuel pour la première fois en saluant les invités du jour. Annick Perrin-Delsault, adjointe au maire, a rendu hommage aux disparus de l’année avec une pensée particulière pour François Blondet. L’ancien maire décédé au début de l’année était dans tous les esprits. « Il adorait être là avec nous, ce repas des anciens, sans lui, ça fait quelque chose… », confiait-elle en aparté. Elle a adressé une pensée aux deux doyens de la commune, Cécile Penard (101 ans le 12 décembre prochain) et Pierre Julard, (92 ans) qui n’étaient pas présents. Annick Perrin-Delsault a souligné la présence des doyens du jour, Hélène Burban, bientôt 92 ans et Joseph Perrin, 91 ans.

« Dans notre monde qui bouge très vite, il est important d’avoir des moments privilégiés, si précieux, si riches d’échanges et de convivialité », a-t-elle lancé. Elle a profité de l’occasion pour donner quelques conseils de prudence à l’approche des fêtes de fin d’année. « Attention aux démarcheurs à domicile, soyez prudents, n’ouvrez pas à des inconnus », a-t-elle indiqué, rappelant que la mairie « ne commandite jamais de telles pratiques ». Avec une recommandation essentielle: « en cas de doute, appelez la mairie ou la gendarmerie en composant le 17 » et une information rassurante: selon la gendarmerie, taupont est l’une des communes les plus tranquilles de la communauté de communes!


'Taupont. 147 convives au repas du CCAS' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.