Ploërmel. Les dirigeants du réseau Mennaisien reçus à la mairie

La ville de Ploërmel et les frères La Mennais. Les deux sont liés comme les doigts de la main. Leur histoire est indissociable. Si les bâtiments des Frères La Mennais a Ploërmel constituent le vaisseau amiral de l’organisation, celle-ci est présente partout dans le monde. Et à travers elle, Ploërmel aussi, comme le prouve cette anecdote racontée par Patrick Le Diffon, le maire de Ploërmel qui lors d’un voyage à Papeete a pu se promener sur la rue de l’école des Frères de Ploërmel…

C’est ce lien indéfectible entre la ville et la congrégation des Frères La Mennais que le maire a donc souligné en recevant ce mercredi soir le Conseil Général de la Congrégation des Frères La Mennais, en fait, la structure dirigeante de ce réseau d’établissements d’éducation catholique présent dans 25 pays. C’est à Ploërmel qu’est née cette congrégation en 1819 qui fête donc ses 200 ans cette année. Et c’est dans le cadre de ce bicentenaire que le Conseil Général de la Congrégation est présent à Ploërmel depuis le 12 mai jusqu’à la fin de cette semaine.

Une petite réception sans fioriture au cours de laquelle le frère Hervé, supérieur général -c’est à dire le plus haut dirigeant du réseau- lui-même ancien élève de l’établissement ploërmelais a rappelé les grandes étapes de l’histoire du réseau et rendu hommage à son fondateur, Jean-Marie La Mennais. Comme Patrick Le Diffon, il a évoqué ces liens qui unissent la ville et la congrégation et ont parfois pris un aspect symbolique: lorsque Jean-Marie La Mennais a nourri des centaines de Ploërmelais via la construction des bâtiments, lorsque la population ploermelaise s’est mobilisée pour soutenir les Frères quand ils ont été chassés de la ville en 1903 ou bien aujourd’hui encore via des conventions qui prévoient par exemple le fleurissement du parc ou la visite de l’horloge astronomique. Un « joyau » pour reprendre l’expression du maire qui est selon lui, insuffisamment mis en valeur. Patrick Le Diffon se réjouit d’ailleurs de l’opportunité qui est offerte de la faire découvrir au public, en prenant soin toutefois de ne pas déranger les Frères. Le Frère Hervé, lui-même Haïtien est accompagné de ses trois assistants, venus de France, Espagne, Ouganda et juste après son séjour à Ploërmel partira pour un tour du monde à la rencontre des divers sites du réseau. Il a offert un album du bicentenaire au maire et à ses adjoints.


'Ploërmel. Les dirigeants du réseau Mennaisien reçus à la mairie' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.