Ploërmel. Vote du budget: entre coup de blues et détermination

La municipalité de Ploërmel a donc adopté jeudi soir, l’avant-dernier  budget de sa mandature. L’occasion pour le maire, Patrick Le Diffon de marquer un point d’étape en rappelant d’abord qu’il s’agit du premier budget de la commune nouvelle née de la fusion de Ploërmel et Monterrein.

Une intervention qui témoigne par sa tonalité de la difficulté d’être élu et notamment maire. « Il est aujourd’hui extrêmement difficile d’aboutir rapidement à la conclusion d’un dossier, même si nous sommes au départ animé des meilleures intentions », explique le maire, évoquant « ces tracasseries qui vous tombent dessus alors que l’on croyait les choses enfin closes ». Au point que Patrick Le Diffon avoue se sentir parfois le sentiment de se retrouver dans une « aventure d’Astérix le Gaulois qui erre dans un immeuble administratif de la Rome Antique en se faisant irrémédiablement renvoyer d’une porte à l’autre sans espoir de trouver une solution… ».

Mais pas question pour le maire de se laisser emporter par un coup de blues. « Je ne me décourage pas car je suis convaincu que notre ville a un très bel avenir devant elle et qu’elle est un maillon indispensable du dynamisme de la communauté de communes, du pays de Ploërmel et qu’il lui reste à affirmer sa place incontestable dans le concert des villes de Bretagne… », dit-il, expliquant recevoir sans cesse des demandes de la part d’investisseurs et de porteurs de projet publics et privés. Et d’énumérer la liste de programmes d’investissement déjà votés et qui vont démarrer « dans toutes prochaines semaines ». On y trouve la première phase du réaménagement de la place du marché, la commercialisation de la Noë Verte, les travaux du couvent des Carmélites, le démarrage des travaux d’aménagements sportifs…

Il évoque également les perspectives que laissent entrevoir le projet Ploërmel 2035 si la commune en est lauréate. plus globalement, il souligne que ces choix budgétaires sont faits sans augmentation des impôts. Des propos optimistes que relativise pour l’opposition Gérard Payot.

Réécoutez ces débats dans notre vidéo (la déclaration générale du maire à partir de 29 mn):


'Ploërmel. Vote du budget: entre coup de blues et détermination' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.