Porcaro. Miss Bretagne: Maelyse rêve du titre

Maelyse Auzenou, chez elle à Porcaro

Elle a 18 ans, un large sourire éclaire son visage et dégage beaucoup de charme… Pas étonnant que ses proches, ses camarades lui expliquent depuis des mois qu’elle ferait une très belle Miss France. Oui, mais voila, Maelyse est… timide. “Finalement, je me suis dit que ce serait peut-être un bon moyen de vaincre ma timidité et cette année, j’ai décidé de poser ma candidature au titre de Miss Bretagne. Ca peut paraître un peu fou, mais c’est un défi personnel que je me lance et que je compte bien gagner, histoire de prouver qu’avec de la volonté tous les rêves sont possibles…”, commente Maelyse Auzenou. Cette jeune fille de Porcaro s’est donc lancée dans l’aventure avec le soutien de ses parents. Pour espérer se retrouver devant les caméras de TF1 pour le titre suprême, il lui faut franchir une ultime étape. Celle-ci se jouera dimanche prochain à Ploemeur où 19 candidates venues des 4 départements bretons se disputeront le titre de Miss Bretagne, qui ouvre la porte au concours de Miss France…

En arriver à ce stade représente déjà un bel exploit pour Maelyse, d’autant que cette année, ce concours se déroule dans des conditions très particulières. Habituellement, il faut d’abord obtenir un titre départemental pour accéder à l’échelon régional. Mais cette année, cette première étape a été supprimée pour cause de coroanvirus et remplacée par une pré-sélection sur dossier. 200 jeunes bretonnes ont candidaté dont 50 ont été retenues dont Maelyse. Les pré-sélectionnées ont ensuite été auditionnées par un jury dans lequel se trouvaient trois anciennes miss. Et là encore, Maelyse a franchi ce cap sans accroc. Elle se retrouve parmi les 19 dernières candidates sélectionnées pour participer, dimanche, au concours régional…

“J’avoue que je ne me rend pas bien compte de ce qui m’arrive. Je prend du recul et je profite pleinement de ce qui m’arrive. On a passé un stage avec le comité Miss France à Roscoff, c’était magique. C’est que du fun…”, s’enthousiasme Maelyse.

La jeune fille prépare un BTS technico-commercial AEC (Animaux d’élevage et de compagnie) à Merdrignac. Une filière choisie par passion pour les animaux. Elle partage son temps libre entre sa famille, ses ami(e)s, la lecture…

le public, un acteur essentiel

Cette participation à la phase finale du concours Miss Bretagne, c’est que du bonheur pour Maelyse. La journée sera chargée: répétition dès 9 heures, préparation à partir de 14 heures et plusieurs passage devant le public à partir de 16 heures. Ses parents suivent sa trajectoire de près. Gaétan, le papa, aimerait bien mobiliser le maximum de personnes pour venir soutenir Maelyse dimanche à Ploemeur. Car dans cette élection, il sait bien que l’avis du public pèse lourd et que la capacité de certaines candidates à rassembler un nombre de supporters conséquent peut faire basculer la balance. Et cette année, compte tenu de la crise sanitaire, les places seront limitées à Ploemeur. On ne sait pas pour l’instant si le public pourra aussi exprimer son choix via les réseaux sociaux. Tout cela devrait s’affiner dans les prochains jours… En ce moment, les possibilités de sorties dominicales ne sont pas si fréquentes que ça. Alors si vous cherchez une idée qui vous fera oublier un peu la sinistrose actuelle et vous permettra de soutenir une candidate du territoire, vous savez ce qui vous reste à faire…

Pratique

Informations sur la page Facebook de Miss Bretagne en cliquant ici

Billetterie ouverte pour participer à l’élection prévue dimanche 27 septembre de 16 à 19 heures à Ploemeur : www.weezevent.com/missbretagne2020

instagram

 

 

La photo officielle:


'Porcaro. Miss Bretagne: Maelyse rêve du titre' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.