Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. RTL consacre une émission aux dons de Mère Yvonne Aimée

Publié le 22 juillet 2014

Malestroit. RTL consacre une émission aux dons de Mère Yvonne Aimée

Yvonne Beauvais, Mère Yvonne Aimée de Jésus fut élue la première supérieure générale de la Fédération des Augustines Hospitalière de la Miséricorde. Comme chaque année un hommage lui a été rendu au moment de la commémoration des terribles combats du maquis de Saint-Marcel. Car Yvonne Aimée de Jésus est une héroïne de la Résistance. A la clinique des Augustines de Malestroit elle a accueilli, soigné des blessés de tous bords et caché des Résistants.

Pour con comportement, Mère Yvonne Aimée a reçu de nombreuses médailles dont la Légion d’Honneur des mains du Général de Gaulle en personne. Ce jour-là, le 22 juillet 1945, le Général de Gaulle lui aurait glissé à l’oreille la phrase suivante : « J’espère que vous n’êtes pas à Londres, en même temps, en train de vous faire décorer par Churchill ». Cette petite phrase n’était pas anodine. Car outre son comportement héroïque pendant la guerre, Mère Yvonne Aimée de Jésus était aussi voyante, douée du don d’ubiquité (la faculté d’être en plusieurs lieux au même moment). Dès 1922 elle prédit la seconde guerre mondiale…

Lundi en début d’après-midi, la radio RTL dans l’émission « les aventuriers de l’impossible », animée par Jacques Pradel et Didier van Cauwelaert, en partenariat avec VSD, est longement revenue sur cette facette étonnante de la vie d’une femme d’exception, donnant la parole à de nombreux témoins qui confirment les dons exceptionnels de Mère Yvonne Aimée. Ainsi, elle est citée dans 151 cas de bilocation (présence dans deux endroits différents) dont dix sont attestés. Un évènement troublant parmi tant d’autres concernant Mère Yvonne Aimée est celui de son exhumation, en 1960, dix ans après sa mort. Son corps qui aurait du être totalement décomposé était…intact.

Une béatification est toujours possible

La vie extraordinaire de Mère Yvonne Aimée a débouché sur l’ouverture par l’église d’un « procès en béatification », autrement dit d’un dossier susceptible de déboucher sur la nomination de bienheureuse ou bienheureux de la personne concernée. Or, selon la radio RTL ce procès aurait été abandonné en 1960 par le cardinal Alfredo Ottaviani, alors secrétaire du Saint-Office qui craignait que ce cas entraîne une vague d’illuminisme.

Interrogé par nos soins, Bruno Gicquello, le maire de Malestroit nous a indiqué que ce dossier avait été relancé et qu’il était toujours en cours d’étude à Rome. Il est donc toujours possible que Mère Yvonne Aimée de Jésus soit un jour béatifiée…

L’hommage à Mère Yvonne de Beauvais, lors des cérémonies commémorant les combats du maquis de Saint-Marcel :

Mère Yvonne de Beauvais (doc INA)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires