Portes Ouvertes Crédit Agricole Sérent

Josselin. 700 000 euros d’aides pour renforcer le bourg-centre

De droite à gauche, Joseph Séveno, le maire de Josselin, le préfet Raymond Le Deun et le sous-préfet, Mickaël Doré

Poursuivant son programme de visite des communes du Morbihan, le préfet Raymond Le Deun est venu ce lundi à Josselin rencontrer les élus en compagnie du sous-préfet de Ploërmel-Pontivy, Mickaël Doré. Ce déplacement à Josselin n’était pas tout à fait comme les autres, de l’aveu même du préfet qui soulignait le particularisme de cette commune. « Josselin, c’est l’arché-type du bourg-centre. Une ville de 2000 à 2500 habitants avec des écoles, des commerces, des services… Et qui a un rôle structurant », constate le préfet. Mais une commune qui est aussi une petite cité de caractère et donc soumise à de nombreuses contraintes. « Avec les élus, nous allons voir comment on peut travailler… », souligne le préfet qui rappelle que Josselin vient d’être retenue dans le cadre d’un appel à projet sur les bourgs-centres justement. Une sélection qui a un prolongement financier important. Dans le cadre de ce projet, l’Etat et la Région vont débloquer une aide de 700 000 euros pour la commune. « Nous allons voir comment mettre en oeuvre ce projet… », indique le préfet. Une réunion aura lieu dans quelques jours pour finaliser ce dossier.

Le maire Joseph Séveno se réjouit de cette mine financière conséquente, supérieure à la moyenne des aides accordées, rappelant que Josselin a été précurseur dans cette notion de bourg-centre intégrant la richesse de son patrimoine, sa qualité de ville fleurie, son attractivité touristique. « Il est important que notre génération assure la pérennité de ce patrimoine pour que d’autres prennent la relève…, souligne Joseph Séveno. Nous allons pouvoir terminer notre programme dans de bonnes conditions grâce aux moyens renforcés que nous apporte cette aide publique ». Mais le maire pointe du doigt, les difficultés que posent les contraintes que génère la classification de la ville notamment sur le plan architectural. « Il faut que les règles puissent être interprétées afin de faciliter les choses… », insiste-t-il. Une requête apparemment bien reçue par le préfet.

Et Joseph Séveno de dresser le portrait-robot du Josselin, capable de relever les défis du monde moderne. « Elle ne doit pas être une ville musée, mais un bourg vivant. Nous voulons faire de Josselin une ville équipée où il fait bon vivre qui donne envie de venir s’y installer, d’y travailler, qui attire les visiteurs… », lance-t-il.

Le préfet a confirmée que dès 2018, Josselin ferait partie des villes équipées d’unes action de recueil des empreintes permettant de délivrer les passeports et autres cartes d’identité.


'Josselin. 700 000 euros d’aides pour renforcer le bourg-centre' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.