Malestroit. Près de 300 convives au repas des anciens

Près de 300 personnes ont participé ce mercredi midi au repas des anciens organisé par le CCAS de Malestroit. Pour l’occasion, Marine Possémé, secrétaire du CCAS, cheville ouvrière de cette journée avait concocté un programme très festif et coloré pour les personnes âgées de plus de 70 ans de la commune. Ainsi, le thème retenu de la journée était la Guinguette. Sur scène, c’est Jérome qui assurait l’ambiance musicale mais la salle était aussi décorée comme un de ces cabarets populaires parisiens de la fin du 19è siècle. Et ce repas, c’est aussi l’implication d’une dizaine d’élèves du Lycée Quennec de Malestroit et d’une quinzaine d’aides à domicile, venus faire le service.

Un effort décoratif souligné par Michelle Le Sauter-Le Bel, conseillère municipale déléguée au social, qui a évoqué les lourdes missions qui incombent au CCAS. C’est par exemple le portage des repas à domicile qui est effectué sur une douzaine de commune des alentours, ou bien encore le service d’aide à domicile en adéquation avec la politique nationale qui tend à laisser les personnes âgées le plus longtemps possible chez elles. Il y a aussi la résidence autonomie du Val d’Oust qui est destinée à s’étendre. Le maire Bruno Gicquello a rappelé le projet de construction de 6 nouveaux logements T2 qui améliorera l’offre sur Malestroit. Le maire a passé en revue les grands projets de l’année, estimant que la ville allait devoir envisager l’extension de la maison de santé. Il a indiqué que la municipalité resterait vigilante sur l’avenir de l’hôpital et de la clinique des Augustines. Evoquant la vente du camping municipal, il a indiqué que la banque alimentaire qui du coup perd son local, sera transférée dans un bureau provisoire en attendant la construction d’un véritable pôle social.


'Malestroit. Près de 300 convives au repas des anciens' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.