Carentoir. OBC : piscine de Guer, office de tourisme de Malestroit… ça coince!

Cette réunion d’Oust à Brocéliande communauté marque peut-être la fin de l’état de grâce. La fusion entre les communautés de communes de la CCVOL, de la Gacilly et de Guer communauté semblait avoir « atomisé » les esprits contestataires, notamment du côté de la CCVOL au point de faire de ces réunions des chambres d’enregistrement, menées avec maestria par Jean-Luc Bléher, maire de Guer et nouveau patron de la super communauté de communes. Pour preuve, la désolante réunion de Cournon, expédiée en une demi-heure.

Ce jeudi soir, la polémique a fait son retour au sein d’Oust à Brocéliande communauté et c’est tant mieux pour la démocratie. Trois sujets sont à relever dans cette réunion et que nous vous invitons à revivre en direct dans la vidéo que nous avons publiée (cliquez ici pour la visionner)

-La location de vélos électriques à partir de la 35è minute de la vidéo

-Une polémique sur la piscine de Guer et le bras de fer entre le club de natation et le SIGEP, syndicat gérant la piscine. Voir à la 55′ 50 minute de la vidéo

-Une polémique sur le déplacement de l’office de tourisme de Malestroit. Voir à 1 h 17 ‘ de la vidéo


'Carentoir. OBC : piscine de Guer, office de tourisme de Malestroit… ça coince!' a 7 commentaires

  1. 20 mai 2017 @ 11 h 02 min Maël Storit

    Le Maire de Malestroit a toujours exprimé son désaccord sur la situation de l’office de tourisme communautaire au sein du centre culturel de la ville dénommé le Pass’Temps. Cette position l’a conduit à installer un office de tourisme bis, centré sur la Perle de l’Oust, installé quasiment en face à la Mairie, baptisé non sans duplicité Syndicat d’initiativeS.

    Il n’est donc pas étonnant qu’une proposition de transfert ait été soumise à la commission du tourisme de OBC. La présentation et la soumission à l’approbation du Conseil Communautaire de ce projet par le responsable de cette commission laissent clairement apparaître une manière détestable de certains élus qui manœuvrent en coulisses et veulent forcer les décisions en ignorant les réserves voire les avis négatifs exprimés par d’autres élus, membres de la commission, plus dans l’intérêt de certaines personnes que dans l’intérêt général.

    En effet, l’argumentation du Maire de Malestroit ne tient pas la route, puisque le choix proposé n’est pas plus pertinent que la situation actuelle. (Mais peut-être existe-t-il un lien avec le projet de privatisation envisagé par le Conseil municipal englobant le camping municipal + ancienne piscine + club de canöé-kayak + jardin public contigu au bord de l’Oust?)
    De plus, les touristes privilégient le chemin du hallage à la rue du Général de Gaulle, celle-ci aboutissant sur la voie de circulation principale de la ville, dissuasive en raison de la nuisance et de l’insécurité qu’elle offre.

    On peut s’interroger si ce choix n’est pas lié plutôt à la présence dans cette rue d’un restaurant appartenant à un élu, ce choix favorisant un flux plus important de touristes et donc de clientèle.

    Par contre, un emplacement au niveau de la place de l’Eglise, à la place du magasin des lapins crétins par exemple, offrirait une bien meilleure visibilité.

    Sans surprise, cette tentative de vote pour ce choix contestable a été repoussée par d’autres élus et le Président, signe d’un bon fonctionnement démocratique du Conseil mais la vigilance et la participation permanente des citoyens demeurent nécessaires à tous les niveaux.

    Répondre Signaler un abus

    • 20 mai 2017 @ 18 h 20 min Tartuffe

      Présenter un plan d’ensemble du stationnement, inscrire l’ ambition, légitime pour la ville au sein de la communauté ce qui susciterait un dialogue non, agir en coulisses oui

      Répondre Signaler un abus

    • 22 mai 2017 @ 3 h 36 min O T de Malestroit

      Il vous reste , combien de temps , à prendre vos administrés et vos touristes pour des crétins et des pigeons .

      Répondre Signaler un abus

  2. 22 mai 2017 @ 16 h 08 min petits esprits

    C est vrai que le stationnement rue GAL DE Gaulle est nettement plus pratique que devant le pass temps! Pas besoin donc de reflechir à un emplacement pres des axes routiers ….

    Répondre Signaler un abus

  3. 22 mai 2017 @ 20 h 57 min bonneteau

    Nos grands esprits n’ont pas pensé aux campings cars!2 ou 3 points d’informations accessibles donneraient envie aux touristes de découvrir l’Oust à Brocéliande sans se retrouver face à des lapins …. qui essaient de louer des locaux vides depuis des mois

    Répondre Signaler un abus

  4. 23 mai 2017 @ 6 h 37 min OT de Malestroit

    Vous avez raison , de nous parler , des camping-cars , qui ne règlent aucune taxes de stationnement et de séjour sur Malestroit et ailleurs , peut-être , alors que ceux des logements déclarés la paient . Les propriétaires de ces logements règlent de leurs côté les taxes poubelles ainsi que tous vos administrés . Il y a bien des pigeons et des crétins , je ne dis pas des lapins et des crétins .1000€ çà va , çà vient , à Malestroit et sur OB , l’argent tombe du CIEL ….Lol ……

    Répondre Signaler un abus

  5. 23 mai 2017 @ 13 h 51 min Pan Pan

    Que chaque ville ait un point d’accueil ,d’information soit mais à sa charge; que la communauté ait ,comme sur nos marchés, un camion forain qui pourrait suivre tous les événements importants(festival de la photo, ,triomphe de St Cyr, jumeaux de Pleucadeuc ,landes de Monteneuf,musée de la résistance etc) pour la promotion de ses atouts me semble un investissement plus judicieux que de préserver un terrier…

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

42fd1bc2c5c953cba628b803118cd22eFFFFFF